Newsletter du Lundi
08/07/19

Paru le

Les indiscrets du lundi 22 janvier

--> Rand Hindi, de la start-up Snips, portait un message optimiste au sujet de l'intelligence artificielle, lors des Napoléons à Val d'Isère, où il intervenait aux côtés de Gilles Moyse, de Recital (lire sa tribune ici). Il explique que la majorité des usages de l'IA n'existe pas encore : la guerre est donc loin d'être perdue. "Oui, Google et Facebook ont une avance considérable dans la guerre des talents, mais beaucoup de chercheurs ont basculé dans le privé à la condition de pouvoir continuer à publier. La majorité des avancées sont 'open source', publiées dans les revues et les conférences" explique-t-il, avant de conclure : "on se moque tous de savoir qui a inventé l'ordinateur, ce qui compte, c'est comment on l'utilise."

[Annonce partenaire] Une marque de prêt-à-porter, qui propose des pièces de haute qualité à prix abordable, commercialisées essentiellement en ligne, recherche son Directeur Général afin de structurer l'entreprise et développer sa notoriété. Pour postuler c'est par ici.

--> Ça y est, Google se prépare à la GDPR et communique auprès de ses utilisateurs sur l'utilisation qu'il fait de leurs données. Enfin presque. Comme vous le verrez ici, les liens pour approfondir la question ("plus d'informations")  ne sont pas cliquables...

--> L'Human Technology Foundation, liée à l'ordre des Dominicains, va monter un accélérateur de start-up sur la thématique de l'impact investing, avec Paris&Co. La structure accueillera quelques projets à dimension spirituelle, mais cherchera surtout à accompagner des entreprises "ethic by design", quel que soit le secteur d'activité, sans prendre de participation au capital.

[Annonce partenaire] Le premier groupe média et producteur de contenu au monde à destination des 18/35 ans cherche son/sa "Head of Audience Development & Marketing". Pour postuler, c'est ici.

--> Le Partech Shaker va instaurer des ateliers de méditation hebdomadaires pour les startuppers qu'il héberge. Pour inaugurer ces sessions, la structure organise un meetup, le 25 janvier prochain sur le thème "La croissance, avec du sens."

-->  Vous vous souvenez de Sofia ? C'est ce robot (une  femme chauve), interviewé sur la grande scène du dernier Web Summit, qui avait fait le buzz. Yann Le Cun, le patron (français) de l'intelligence artificielle de Facebook, se lâche aujourd'hui sur cette imposture : "This is to AI as prestidigitation is to real magic. Perhaps we should call this "Cargo Cult AI" or "Potemkin AI" or "Wizard-of-Oz AI". In other words, it's complete bullsh*t (pardon my French)." Et prend à parti Business Insider, qui publie un nouveau papier sur cette citoyenne non voilée d'Arabie saoudite en l'accusant d'être complice de "this scam" (on ne traduira pas).

--> Sur la scène des Napoléons, Lucas Menget, ancien journaliste de guerre désormais directeur adjoint de FranceInfo (lire aussi son interview ici); a expliqué en quoi le web changeait la vie des reporters de terrain, et pouvait même les mettre en danger. Désormais, les sources peuvent avoir accès, en ligne, aux reportages qui leur sont consacrés et orchestrer des représailles si elles n'en sont pas satisfaites. De plus en plus de journalistes attendent donc d'être sortis du pays pour diffuser leurs reportages. "Mieux vaut être en retard sur l'information que de prendre ce risque."

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !