Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Les indiscrets du lundi 17 septembre

--> Augustin Ory, ex-fondateur de la régie Horyzon Média et dirigeant du groupe média enfant et masculin Cobalink, élargit son périmètre d'activité : il est entré à hauteur de 35 % dans le capital de l'agence Polette.

--> Mille Mercis a ouvert  un bureau à New York avant l'été. La société dirigée par Thibaut Munier et Yseulys Coste ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin...

--> Matthieu Fyot et Stéphane Allard ont renoncé à implanter Cubbe en France "Les régies ne voulaient pas voir cohabiter leurs offres sur une même plateforme". Le projet va s'implanter en Australie. Mais Matthieu Fyot est aujourd'hui très mobilisé par son  nouveau bébé Twitonomy.

-->A DMExco, le patron de Burda a fait son speech en Allemand. On a donc rien compris, mais il a montré une application mobile, permettant de lier les pages du magazine aux sites marchands des marques. C'est l'avènement pour de bon du magalogue, fusion du magazine et du catalogue, dont on parlait déjà il y a 15 ans chez Lagardère...

--> DMexco n'est pas seulement le premier salon dédié au marketing interactif dans le monde, il va le devenir de loin : il occupe déjà deux grands halls de Köln Messe, mais il compte investir en 2013 un troisième hall, dédié au e-commerce.

--> Rentrée en grande pompe pour Yahoo, mardi dernier. Tout le marché était à l'Arc, pour une présentation axée autour du contenu vidéo (curation et contenus originaux):  la plateforme Yahoo Screen, lancée ce jour là en France, accueille des animateurs comme Christophe Hondelatte et beaucoup d'émissions sportives, pour que Yahoo accède en France au statut de numéro 1 du segment qu'il a sur les autres marchés. Yahoo devient donc une chaîne télé comme une autre, avec une originalité de taille : la production des contenus peut s'appuyer sur les sujets les plus consultés par les visiteurs du portail.

--> Brigitte Cantaloube était ce jour là habillée en blanc.  La rentrée 2012 est en effet à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire mouvementée de Yahoo. Car aujourd'hui, c'est le modèle Facebook qui concentre les interrogations du marché.

--> Au printemps dernier, la Française des Jeux avait accompagné son jeu de grattage évènementiel "Poils à gratter" d'une application iPhone/Android en réalité augmentée. L'application a été téléchargée 20 000 fois, dont 3 000 fois par l'intermédiaire du QR code présent sur les PLV. Les tickets de grattage se sont quant à eux vendus à 63 millions d'exemplaires.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !