Newsletter du Lundi
20/09/21

Paru le

Les indiscrets du 31 mai 2021

--> Les documents exhumés du recours de l'Etat de l'Arizona contre Google ont été publiés la semaine dernière. Jason Kint a passé quelques journées à les étudier et les analyse dans ce thread. Pour nos lecteurs pressés : la localisation est clé dans le traitement de la donnée par Google, son absence rend la recherche bien moins efficace. Et personne n'y échappe, même pas ses propres employés, qui ne savent pas, même s'ils travaillent dans la localisation, comment s'en débarrasser. Pour avoir une idée précise du capitalisme de surveillance en action, lisez ce document. Et pour les plus courageux, l'accès aux documents bruts.

--> Un autre exemple de l'importance des données de localisation est fourni cette semaine  par un auteur qui a fait grand bruit sur Twitter, avec son histoire de dentifrice maternel.  Robert G Reeve est content strategist  à la banque de crédit à la consommation  Capital One. Il explique  ici pourquoi il a eu une pub pour le dentifrice qu'il utilisait chez sa maman à son retour de vacances en famille. Un thread qui a battu des records de viralité. Ce type d'exemple très simple donne une meilleure idée du capitalisme de surveillance, appliqué ici au marketing. Le mode d'emploi ? " Nos téléphones ne nous écoutent pas. Mais ils connaissent le dentifrice utilisé par ma mère. Ils savent que j'étais chez elle. Ils connaissent mon compte Twitter. Le point commun : mon e mail et ma localisation. Et maintenant, je reçois cette pub sur Twitter. Votre data ne concerne pas que vous. C'est aussi la manière dont elle peut être utilisée contre chaque personne que vous connaissez et des personnes que vous ne connaissez pas. Pour forger votre comportement de manière inconsciente". Interrogé par Newsweek, Robert ajoute que " deux chercheurs de Carnegie Mellon ont estimé en 2012 que si vous lisez chaque politique de privacy que vous acceptez en un an, cela vous prendrait 76 jours. Qui a le temps pour cela ?"

--> Dans ces circonstances, Apple joue sur du velours, avec sa nouvelle campagne sur la privacy. Le groupe de Tim Cook   incarne la surveillance en ligne par des personnes réelles (voir ici ). Et on voit même un dentifrice ! Le public est au rendez vous : depuis le 20 mai la pub a fait 10 M de vue sur... Youtube 😉

--> Lundi dernier, le gouvernement a annoncé ses mesures en matière de cloud souverain, ouvrant la porte à Google et Microsoft. Cette décision a inspiré à Tariq Krim le thread suivant :"Les premières annonces du cloud dit souverain la semaine dernière posent la première brique vers ce concept d’une administration totalement logicielle, autonome et automatisé, qui se reconfigure en temps réel en fonction des comportements de ces citoyens.Un monde ou le Parlement, le vote des électeurs ne sert plus vraiment à rien car tout (les objets connectés) et tous (les citoyens) deviennent de simples producteurs de données égaux en droit. Et dans ce monde, seule la machine peut en qualifier l’important. Un modèle où l’identité et la spécificité française sont optimisés par les ingénieurs des grandes plateformes,  entre San Francisco, Seattle ou encore Bangalore. Sans avoir accès au code source. Après le déterminisme social, entrerons-nous dans l’ère du déterminisme de la donnée?". On vous laisse méditer.

--> Deepfake : le gouverneur de l"Etat de New York a institué une loi interdisant l'image ressemblante d'une célébrité sans autorisation, même plus de 40 ans après sa disparition.(voir ici). C'est semble-t-il  la première tentative de législation sur ce sujet dans le monde.

--> Roland Garros le soir, en direct et en exclusivité sur Amazon prime : la campagne publicitaire d'Amazon sur Twitter illustre une fois de plus que les plateformes sont bel et bien entrées dans le pré-carré de la télévision...

--> L'acquisition de MGM par Amazon fait suite à bien d'autres. Cette infographie s'attache à les dénombrer et montre leur degré d'intégration dans l'Empire...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !