Newsletter du Lundi
21/09/20

Paru dans la newsletter du

J-S Hongre : « Teaminside est un jardin à l’anglaise »

Qui ?

Jean-Sébastien Hongre, Pdg de Teaminside

Quoi ?

Une interview sur cette société de régie de profil digitaux et de conseil en transformation digitale. Et un scoop sur sa nouvelle greffe, La Relève.

Qu’est ce que Teaminside aujourd’hui ?

Il y a 11 ans, à l’émergence des digital factory chez les grands comptes, Teaminside s'est créé pour proposer des experts digitaux en mission pour les grands comptes. Aujourd’hui, nous disposons d'une offre presque complète en termes de régie. Il nous manque les développeurs, pour l’instant. Au-delà des métiers du digital qui nous réunissent, ce qui nous définit, c’est l’approche résolument humaine à tout niveau de l'entreprise. Par exemple, pour offrir un dialogue de qualité avec nos clients et avec nos consultants, nos directeurs de mission ne sont pas des commerciaux, mais des personnes qui ont un parcours professionnel de plus de 10 ans dans le digital. Ils encadrent aujourd’hui plus de 300 consultants dont 90% en cdi. Cela nous a permis de réaliser 26 M€ de CA en 2019, et nous visons 32 M€ en 2020.

Deux fonds ont pris 40 % de Teaminside en juillet 2019. Pour quel projet ?

L’idée est d’emmener la société à 50 M€ d’ici à quatre ans. Avec deux pôles, un pôle ressources humaine, et un pôle conseil. Le pôle ressources, c’est la chasse de tête avec Aravati, le management de transition, avec Marie Lucidarme, qui nous a rejoints, et la régie de profils digitaux en entreprise. Nous annonçons aujourd'hui l’acquisition de La Relève, qui gère des stagiaires aux premiers emplois commerciaux avec cinq ans d’expérience dans le digital et se complète avec Aravati qui traite des profils plus senior.

Et puis il y a le pôle conseil en transformation digitale, avec Marion Vincent, et en data, Elevate qui fournit des profils data et fait également du conseil dans ce domaine. Plus de conseil sans data désormais...

Depuis 20 ans, la transformation digitale se faisait par les outils et les process. Mais aujourd’hui, elle se gagne par la qualité des équipes. Voilà pourquoi nous formons en permanence nos consultants que ce soit en savoir-faire et en savoir-être. La présence d’Aravati et l’usage des nombreux outils dont dispose le cabinet d’évaluation et de formation est un atout qui nous est propre.

En quoi consiste l’activité de conseil ?

Un conseil pragmatique et agile. Par exemple, nous accompagnons les annonceurs dans une logique de test and learn autour des sujets digitaux. Nous déployons ainsi 12 POC en parallèle avec la GMF. Et si ça marche, on stoppe certains projets et on fait économiser des budgets, on en valide d’autres qui passent en mode production.

Comment gérez-vous les rachats ?

Nous avons une approche de ce que je nomme "un jardin à l’anglaise". A la rationalisation, nous préférons le foisonnement. Nous voulons faire croître les marques au sein de l’ensemble, mais qu'elles gardent leur identité, leur process, et surtout leurs fondateurs. Les synergies se font au plan commercial et dans le sourcing humain, dans la capacité de chaque entité à sélectionner les meilleurs profils. Les managers conservent leur marque, restent mandataires social. Ils conservent les décisions de gestion. Et cela convainc pas mal les entrepreneurs qui nous rejoignent, et deviennent aussi actionnaires de la holding. Ce qui nous réunit est une culture simple, agile et pragmatique, une culture d’entrepreneur. Nous développons une logique d'offre, centrée sur la qualité des collaborateurs. Car avant de vendre, il faut viser l’excellence.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !