Newsletter du Lundi
10/02/20

Paru le

Ce que Mondelez a appris en essayant d’imprimer des Oreo en 3D

Qui ?
Bonin Bough, Chief Media and e-commerce Officer de Mondelēz International et auteur de "Txt Me: Your Phone Has Changed Your Life".

Quoi ?
A SXSW 2016, une explication de la genèse de la première expérience de vente directe d'Oreo.

Comment ?

Bonin Bough déteste SXSW. Parce que l'événement est trop court. Il y a rencontré sa femme et a été l'un des principaux sponsors du festival pendant des années, d'abord avec Pepsi, puis avec Mondelez. Il a contribué à y attirer des bataillons de marketers, pour humer les tendances et les attentes des "early adopters" de la planète. Cette année, la maison-mère d'Oreo joue profil bas. Mais pas Bonin : il s'affiche partout pour la promotion de son livre, dont la couverture arbore son numéro de téléphone et incite les lecteurs à converser avec lui.

En 2014 à SXSW, Oreo se plantait magistralement (lire notre article), avec une opération d'impression en 3D de biscuits personnalisés. "C'est la pire expérimentation qu'on ait jamais faite" expliquait à l'époque Bonin Bough : la pluie, les heures d'attentes et les pannes à répétition avaient exaspéré les festivaliers. "Mais on avait une machine tellement innovante que les gens étaient prêt à attendre deux heures sous la pluie pour avoir leur Oreo personnalisé, alors qu'ils étaient à l'événement tech le plus intéressant du monde."

Avec cette opération, Mondelez a pu mesure l'impact de la personnalisation sur ses clients. "Les gens étaient tellement excités par ces Oreo customisés qu'on s'est demandé comment faire de la personnalisation à grande échelle." Dix-huit mois plus tard, c'est chose faite, avec "Oreo Colorfilled", un service permettant de concevoir ses propres biscuits, totalement personnalisés, jusqu'au packaging, lancé à l'occasion des fêtes de fin d'année, pour environ 13 €. "C'est la première fois dans ses 103 ans d'existence qu'Oreo vend ses produits directement aux gens ! La personnalisation sera l'un des éléments qui nous permettront d'atteindre notre objectif d'un milliard de ventes en e-commerce d'ici à 2020."

Benoit Zante

oreo-colorfilled-four-packs-IIHIH

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !