Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

  1. Édito

Sapin ?

1993. Jeune journaliste débarquant à CB News pour faire de l'investigation dans le domaine de l'achat d'espace, j'ai été servie : il y eut dès mon arrivée l'enquête du conseil de la concurrence, puis la loi Sapin. CB News fut alors le seul média à prendre partie pour cette loi. Christian Blachas était  anar, il avait des principes, il aimait trop la pub pour qu'elle serve au financement des partis. Souvenir d'une interview au Ministère, moi en robe rouge, Christian en cravate. Rencontre secrète avec le rapporteur du conseil de la concurrence, moustachu. Intimidations discrètes. Et ces couvertures qui se succédaient pendant un an, sur le thème "loi Sapin, mode d'emploi". Un marché qui apprend à ne plus être juge et partie, plus de 25 ans d'exception française qui partent en fumée. Et des petits groupes de presse indépendants qui en font les frais. Les beaux principes ont de tristes victimes.

2013. J'ai choisi une tenue grise pour le Petit Club de demain, qui s'annonce chaud bouillant : on y sondera notamment le caractère soluble de la  loi Sapin dans les eaux agitées des ad exchange. A l'heure des intermédiaires techniques multiples, qui ajoutent des datas ou des zéros aux factures, peut-on rétablir une forme de transparence ? Vu le climat qui règne entre les annonceurs et les agences, il vaudrait mieux. Rêvons un pas plus loin : assortir cela d'une  discussion sur les bases de rémunération des agences média ne serait pas du luxe...

Geneviève Petit

PS : Michel Sapin, si vous nous lisez, sachez que vous êtes le bienvenu dans le Petit Show, faites nous signe !

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !