Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

  1. Édito

Poli

A sa création, Google avait épuré les pages de recherche, pour n'obtenir qu'une page blanche où il avait fallu ajouter les mentions légales pour que l'utilisateur comprenne que c'était à lui de jouer. En 2006, Twitter, lui, a dénudé jusqu'à l'os le blog et transformé chacun d'entre nous en mini AFP. L'idée de ses fondateurs était d'enlever tout ce qui n'était pas  indispensable. Ce dépouillement, cette simplicité font de la marque à l'oiseau le passe-partout idéal de la société de l'information, qui résiste aux bombardements en tous genres et ne viole pas la vie privée. La publicité se fait elle aussi discrète, puisque les liens sponsorisés n'empêchent en rien la bonne expérience. Twitter est fin, bien élevé, élégant, parfait adepte de la devise de Coco Chanel, "less is more". Reste à savoir si son entrée en Bourse lui permettra de garder cette ligne. Car la Bourse a plutôt pour devise, elle, "more is less".

Geneviève Petit

PS : en amont du salon E-Commerce Paris, qui se tient la semaine prochaine, Petit Web se penche sur les start-up qui bousculent le (e)commerce. A lire, avant de venir écouter Dominique Piotet dessiner le magasin du futur qu'il prépare pour Zappos, le 25 septembre à 10h30.

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !