Newsletter du Lundi
03/10/22

Paru le

Geneviève Petit
  1. Édito

Cui cui

Twitter et nous, c'est charnel : comme bien des journalistes, depuis 13 ans, nous utilisons Twitter comme une sorte d'AFP d'individus. Par le choix de nos abonnements, nous arrivons à voir une très bonne vue d'un des secteurs le plus remuants du monde : le digital. Et nous pouvons faire cette veille de manière efficace en n'y consacrant pas plus de 15 à 20 minutes par jour. Nous avons choisi avec soin nos pourvoyeurs d'info (nous aventurant parfois dans des zones troubles, pour les observer) avons été épargnés par les corbeaux*.
Aujourd'hui, le bouillonnant patron de Tesla détient dans ses mains le destin de notre petit oiseau messager de l'information dans le monde (voir notre papier). Et nous nous demandons si l'enjeu n'est pas un peu trop grand pour une simple personne... Et si, après avoir abandonné Facebook, nous allons devoir renoncer à notre oiseau favori.

* Musk veut alléger à l'os la modération, et l'Europe la renforcer. Schisme en perspective. Ce qui renvoie à une question fondamentale : les plateformes peuvent-elles contrôler la conversation entre millions d'individus (techniquement, de ce qu'on sait, c'est une pure vue de l'esprit de la part des législateurs), ou est-ce à l'utilisateur de le faire ?

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !