Newsletter du Lundi
12/11/19

Paru le

  1. Édito

Cheminée

Le keynote de Damien Viel, de Youtube, sur la fin du GRP lors du salon E-marketing aurait pu faire s'étrangler bien des responsables de chaînes, qui avaient prudemment évité cette machine à leur distribuer des claques. Selon l'ancien dirigeant de la régie de M6, le grand écran, c'est un peu comme l'âtre de la cheminée. Pour les personnes interrogées sur leur consommation télé dans un petit reportage diffusé, ce qui compte c'est ce qu'elles font sur le second écran.Un constat partagé par TF1 ou M6 qui en ont fait la démonstration cette semaine, l'un avec le dispositif second écran de The Voice, l'autre avec la présentation de ses premiers retours d'experience double écran. Mais Damien Viel ose poser les questions qui fâchent : pourquoi le prime time est-il encore surfacturé, alors que c'est précisément le moment où le multi-écran bat son plein ? Que veut dire un GRP qui combine couverture et répétition, quand les utilisateurs de Youtube peuvent zapper la pub et ne la regardent en général qu'une seule fois ?
Dans les années 90, au Moyen-Age de la télé, certains appelaient le Gross Rating Point, "point de Gilbert Gross", traduisant ainsi la prépondérance des centres d'achat d'espace sur la mesure de la valeur du marché télé. A la rentrée 2013, faudra-t-il le rebaptiser Google RP ?

Geneviève Petit

PS : cette semaine, Google est décidément le saint patron de la modernisation média, puisqu'il distribue son aubole à la presse pour qu'elle passe le cap du numérique en s'adaptant.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !