Newsletter du Lundi
10/12/18

Paru le

My Little Corner : comment My Little Paris veut créer l’anti-Amazon

Qui ?
Anne-Flore Brunet, directrice éditoriale de My Little Paris, aussi en charge de My Little Corner.

Quoi ?
En exclusivité pour nos lecteurs, les coulisses du nouveau site e-commerce qui sera lancé dans les jours à venir par My Little Paris.

Comment ?

Surprise : à la tête du projet My Little Corner, on ne trouve pas une responsable logistique ou e-commerce, mais Anne-Flore Brunet, une littéraire passée par Sciences Po et Normale Sup. C'est elle qui travaille dans l'ombre depuis le lancement de My Little Paris, pour en assurer la cohérence éditoriale. Une fois encore, pour son tournant e-commerce, la start-up désormais propriété du groupe AuFéminin (lire notre article) ne fait rien comme les autres.

"My Little Corner, c'est la boutique à cadeaux de My Little, la réponse à une demande forte de nos lectrices, qui souhaitaient retrouver les produits de nos box, les cosmétiques My Little Beauty ou nos accessoires" commence Anne-Flore Brunet. "Mais bien sûr, on voit encore plus loin." Certes, My Little Paris a déjà fait son entrée dans le e-commerce : c'était en 2011, avec My Little Box, vendue chaque mois sur abonnement (lire notre article). Les 2 000 abonnées des débuts sont maintenant plus de 80 000, faisant de My Little Box le leader du "subscription e-commerce" en France. Mais My Little Corner marque l'entrée du groupe dans l'e-commerce classique, avec ses stocks et ses contraintes d'acquisition.

My Little Corner

Le site entend décliner ce qui a fait le succès de ses newsletters dans le monde physique : l'émotion, l'expérience, l'aspect home-made. "Avec My Little Box, on s'est rendu compte que ce qui se joue dans l'e-commerce, c'est avant tout l'expérience à l'ouverture de la box. Ce ne sera pas une expérience Amazon : par exemple, nous avons imaginé un bar à papier cadeaux. Et il y aura des petites surprises dans les colis, pour provoquer toujours un petit frisson d'excitation." Les rubriques, qui se nomment "Lifestyle", "Geekette" ou "Avant-Première", mettent en avant des produits inédits ou peu connus.

Au lancement, une cinquantaine de références seront disponibles : un mix entre accessoires signés My Little Paris, marques cosmétiques partenaires et coups de cœur de la rédaction. "Le site changera tous les mois, avec des actualités, autour de collaborations éphémères avec nos marques préférées ou nos trouvailles." Pour commencer, My Little Corner met en avant les produits qui sont présents dans ses bureaux, comme la vaisselle danoise Bloomingville. Et pour retrouver l'esprit des newsletters, une attention toute particulière est accordée aux textes et aux photos, souvent réalisées avec trois bouts de ficelle. A pas de ballerine, My Little poursuit son développement façon dentellière, et pourrait même, ainsi,  faire apparaître le champion Amazon comme une brute épaisse.

ImagePresse[2]

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !