Newsletter du Lundi
18/03/19

Paru le

Etsy, le e-commerce communautaire

Qui ?
Stéphanie Tramicheck (@detourneuse sur Twitter), country manager France d'Etsy.

Quoi ?
La success story d'Etsy, place de marché dédiée au fait-main, créée par Rob Kalin en 2005.

Combien ?
- Une levée de fonds de 40 millions de dollars en mai 2012, valorisant l'entreprise 600 millions de dollars. Cette somme servira a accélérer le développement international de l'entreprise.
- 14 millions de membres.
- Une équipe de 5 personnes en France.
- 1,5 millions de téléchargements de l'application iPhone.
- 1,4 milliard de pages vues chaque mois.

Comment ?

Etsy est présent physiquement en France depuis fin 2009, mais les clients l'y avait précédé : "la plate-forme répond à un besoin. A son lancement, elle venait combler un vrai manque. Elle a naturellement connu une croissance très rapide, par le bouche à oreille" explique Stéphanie Tramicheck. Plus qu'une plateforme de mise en relation entre vendeurs/créateurs et clients, Etsy a cherché à bâtir une communauté autour du fait-main. Meubles, tricots, poteries, bijoux, papeterie, sacs... côtoient les profils de créateurs avec lesquels les visiteurs peuvent entrer en contact. Avec un bémol : l'offre n'est pas (encore) géolocalisée et des produits livrables uniquement aux Etats-Unis sont visibles sur le site Français.

Un blog, des sessions de chats, des newsletters et des évènements physiques (les "craft nights") viennent accompagner et former les vendeurs pour les aider à mieux vendre. "Derrière chaque produit, il y a du coeur, de l'humain. Quand on reçoit un colis avec un petit mot écrit à la main de la part d'un vendeur Etsy, on comprend qu'il ne s'agit pas d'une énorme plateforme logistique." En France, les vendeurs sont surtout des semi-professionnels et des jeunes créateurs, avec de plus en plus de particuliers. Aux Etats-Unis, la proportion de particuliers est plus importante, pour des raisons culturelles. "Là-bas, il est normal d'avoir plusieurs boulots, de travailler le soir pour obtenir des revenus complémentaires."

Au fil du temps, le site est devenu une destination et une source d'inspiration pour les internautes à la recherche de créativité. Etsy s'appuie naturellement sur les réseaux sociaux, plutôt que les leviers traditionnels du e-commerce tels que le search. "De toute façon, on ne va pas chercher sur Google le produit qui va nous faire craquer" explique Stéphanie Tramicheck. Le site a été le premier à intégrer Pinterest : "dès août 2011, on a vu Pinterest émerger comme source de trafic. En janvier 2012, nous avons intégré le bouton "Pin It". Aujourd'hui, Etsy est l'une des premières sources de produits sur Pinterest et le trafic en provenance de ce canal  a bondi de 500% en 9 mois."

Benoit Zante

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !