Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Matinée Google Mobile : + 18 % d’un mois sur l’autre !

Qui ?
Christophe Léon, Pdg de Pure Agency, Christian Herzog, directeur marketing d'Air France (en photo), Guillaume Daroussez, directeur du e-commerce de la Redoute, Hugo Barra, directeur du produit Android.

Quoi ?
Un matinée consacrée au mobile, au très chic espace Salomon de Rotschild, pour faire bouger ce chiffre : 12 % des entreprises seulement ont un site mobile.

Combien ?
Android : entre 350 000 et 400 000 activations par jour.
Air France mobile : 1,13 millions de connexions par mois, +18% d'un mois sur l'autre, + 1200 % par rapport à mai 2010. 66 % des clients d'Air France qui ont un mobile utilisent l'appli, comme moteur de réservation (30%) pour s'enregistrer (23%) pour Flying blue (18%) pour l'actualité des vols 15%) les horaires (15%) et la gestion des réservations (7%). Air France doit faire connaitre son service : 36 % de ses clienst téléchargent des applications, mais 17 % seulement on téléchargé l'appli Air France.
L'application iPad de la Redoute a compté 30 000 téléchargements, elle est classée 5e application mode par The Telegraph.
L'appli Accorhotels compte 800 000 téléchargements. Le groupe AccorHotels a réalisé 20 millions de chiffres d'affaires sur le mobile en 2011.
Voyages-SNCF, compte 1 million de téléchargement de son appli.

Comment ?
Christophe Léon, qui dirige Pure Agency, a eu le privilège d'être choisi comme intervenant. Il conseille de construire d'abord des applications iPhone et Android, et de faire un site mobile qui va trouver son rythme de croisière en 24 mois. Ensuite, la marque peut développer sur Bada, Windows, Nokia et Blackberry. L'insight, ici comme ailleurs, est clé : entre 7 h et 9 h , une personne peut bloquer l'achat d'un produit 1 h, sur l'application mobile de BrandAlley, pour finaliser la transaction au bureau. Pour DisneyLand Paris, l'agence a développé une application qui donne le temps d'attente aux attractions, en se connectant au système d'information du parc. La difficulté était de réserver cette info aux personnes présentes dans le parc, mais de ne pas la pas la diffuser à l'extérieur...

La promotion des applications est évidemment cruciale pour son adoption. Acorhotel a été lancé via le réseau Admob, qui lui a apporté 650 000 téléchargements. Autre conseil : "aller voir les équipes d'Apple pour les associer dès la phase de l'application", ce qui permet dans l'idéal de figurer dans les applications mises en avant par la pomme si Apple y voit son intérêt. Concernant l'iPad et ses 800 000 utilisateurs français, il s'agit de proposer une nouvelle expérience shopping. Pour le Club des Créateurs de Beauté "Nous sommes partis du catalogue papier pour inventer un nouveau plaisir de navigation en feuilletant les pages." Les vidéos de présentation des applications sont indispensables pour en faire la promotion. Enfin, il ne faut pas oublier de mesurer, par exemple le coût par téléchargement, par nouveau client, ou la viralité...

Christian Herzog, le directeur marketing d'Air France KLM, veut devenir un pure player du mobile. Les clients veulent que l'appli mobile les aident à accéder à une information en temps réel, renforce leur autonomie et optimise leur temps. Le mobile doit devenir l'assistant permanent du voyage. Il est envisagé comme un canal de service, qui sert à fidéliser. Pas comme un centre de profit. La compagnie vient de lancer Air France Connect, un service d'information en temps réel et personnalisé, qui lui permet d'avertir ses clients en cas d'annulation, de retard à l'arrivée ou de siège non respecté. "C'est un logiciel de CRM, qui ne sert pas pour le marketing, mais pour le service client. Cette application nous a permis de faire bondir le taux de satisfaction des clients sur le traitement des irrégularités de 5/10 à 7/10.

Guillaume Daroussez, directeur du  e-commerce chez la Redoute veut réaliser 15 % de son chiffre d'affaires en 2014 sur le mobile. Pour lui, "ce canal rapproche les canaux traditionnels et le e-commerce". Le VADiste a sorti en un an 6 versions de son appli iPhone. "Les clientes mobiles sont plus jeunes, plus fidèles et plus orientées mode". Pour lui, l'organisationinterne est la clé du succès : "ce sont nos responsables des achats qui décident et déterminent la stratégie de l'application".

Hugo Barra, directeur du produit Android, a ensuite joué le rôle du magicien, montrant les dernières commandes vocales, pour le search, la musique ou la traduction. Dans un Français parfait, il a transformé le mobile et l'iPad en baguettes magiques, incarnant à merveille le bouquet final de cette matinée "kick ass". "En partant d'ici, j'ai envie de botter le cul de mes équipes" explique ainsi un dirigeant du Monde.fr. CQFD.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !