Newsletter du Lundi
15/04/19

Paru le

Digitaliser les institutions, plutôt que courir après la chimère Google : Econocom entre en politique

Qui ? 
Nicolas Vanbremeersch, Pdg de Spintank, l'agence d'Econocom, une entreprise IT de 8 300 collaborateurs, issue de l'univers de la distribution informatique.

Quoi ? 
La nouvelle campagne "Digital for all now", sortie le 25 aout, plaidant pour que les organisations comme l'éducation ou la santé accélèrent sur le numérique.

Comment ?

Econocom est au cœur de grands chantiers du numérique, puisqu'il aide les collectivités à s'équiper de matériel informatique (distribution et financement des infrastructures IT). Il y a un an, le groupe dirigé par Jean-Louis Bouchard a racheté Osiatis, une ESN (le nouveau nom des SSII) de 4 000 personnes. Ce doublement de taille doit se faire entendre : "traditionnellement discrète, il fallait à présent qu'elle s'affirme dans ce domaine des IT où tout le monde parle de transformation digitale" explique Nicolas Vanbremeersch, qui dirige Spintank. Cette agence, qui gérait l'influence et la marque employeur d'Econocom, a donc conçu la plateforme de marque de ce nouveau poids lourd informatique, qui est par exemple responsable du plus gros projet européen de cloud pour EDF, avec Bull. Six mois de travail, pour aboutir à un discours militant : "arrêtons de vouloir concurrencer Google et essayons de faire muter les structures, comme l'éducation ou la santé. L'enjeu est de diffuser la technologie dans les grandes organisations".

La campagne  digital for all now démarre par la France, avec quelques centaines de milliers d'euros d'achat d'espace en presse économique (des annonces au ton et au look soixante-huitards)  et un puissant volet numérique. La pub partage le constat et le web valorise les expériences d'Econocom, mais aussi de ses partenaires (startups, partenaires technologiques, fonds d'investissement). Pourquoi commencer par l'éducation et la santé ? "Ce sont des sujets emblématiques et prioritaires. Il y a deux ans, il était très difficile de parler d'école numérique. Mais des initiatives comme celles de la Seine Saint Denis montrent que c'est possible. Dans la santé, l'urgence est la même, et on constate la même disparité entre ceux qui ont pris le train et le cœur du secteur qui est à la traîne." La campagne actuelle est une manière de tester comment chaque message accroche. L'agence et l'annonceur rebondiront, dans les mois qui viennent, en fonction de l'actualité.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !