Newsletter du Lundi
10/12/18

Paru le

Connaissez-vous le BIN Marketing ?

Qui ?
Guirec Tiberghien, co-fondateur avec Franck Ibled de Clic2Buy, éditeur de la technologie qui a permis à Nutella de réinventer les têtes de gondoles dans les drives (lire notre article).

Quoi ?
Le bouton que toutes les marques vont vouloir ajouter à leurs campagnes.

Comment ?
"C'est Unilever qui nous a appris que ce qu'on faisait, c'était du BIN Marketing" explique Guirec Tiberghien. BIN, pour "Buy It Now". Depuis deux ans la start-up qu'il a co-fondé au sein de l'incubateur Euratechnologies à Lille est parvenue à séduire les marques de grande consommation, de Nestlé à Lactalis, en passant par Bel ou Unilever, donc. Son concept est simple (un bouton "acheter" à intégrer dans les campagnes online des marques), mais s'appuie sur un avantage compétitif de taille : l'accès aux données des drives de tous les distributeurs. Prix, stocks, emplacements,... Clic2Buy a consacré l'essentiel de sa R&D à agréger et normaliser les flux de données épars fourni par Auchan, Carrefour, Leclerc, Monoprix, Casino et des acteurs du e-commerce traditionnel comme Amazon. Les drives ont accepté à une condition : ne pas entrer dans la comparaison de prix.

Le bouton permet à l'internaute de connaitre les endroits où est référencé le produit présenté pour le mettre dans son panier en un clic. "Toutes les communications des marques sont susceptibles de devenir marchandes !" résume Guirec Tiberghien. Les premiers résultats montrent que l'intégration du bouton sur les sites de marque est la plus efficace (7,83% d'ajout effectif au panier), mais les volumes sont bien plus faibles que ceux des campagnes média. Les publicités et les pages Facebook (exemple ici), comme les bannières (ici) ou les vidéos Youtube (ici) peuvent en effet aussi intégrer le bouton, ainsi que les dispositifs offline, grâce au QR code, au NFC ou aux tags de type Shazam. Serait-ce là l'indicateur ultime de la performance d'une campagne, permettant de tracker jusqu'à la conversion ?

https://www.youtube.com/watch?v=yEH4Yum4nN4&feature=youtu.be&t=1m31s

L'intérêt du dispositif est aussi de générer des recommandations de produits complémentaires, en fonction des références disponibles dans le magasin sélectionné par l'internaute. Les marques peuvent aussi se saisir de cet outil pour booster leur référencement en points de vente lors des lancements produits : pour la première fois, elles peuvent orienter précisément les consommateurs vers les endroits où le produit est disponible et inciter les distributeurs à le référencer. "Sur quelques produits, les gens sont prêts à faire quelques kilomètres de plus pour trouver les produits qui les intéressent." La start-up a levé un million d'euros et se consacre à sa R&D, pour intégrer davantage de flux d'e-marchands et améliorer ses algorithmes de recommandation de produits.

Benoit Zante

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !