Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Cannes, Jour 2 : le debrief

--> Pour la deuxième journée du festival, l'équipe de Petit Web a arpenté les allées des Lions Innovations et a été faire un tour à la Spotify House, au rooftop AOL et sur la plage Youtube. Voici ce que nous en avons retenu.

--> Pete Blackshaw, Directeur international du Digital et des médias sociaux chez Nestlé a présenté en avant-première Henri@Nestlé, la plateforme d'open innovation que le groupe lance à la fin du mois avec McCann Enterprise, pour se rapprocher des start-up. La plateforme hérite du prénom du fondateur du groupe, Henri Nestlé. Aux marques de la salle il a lancé "C’est le bon moment d’écrire votre memo à votre CEO." Avec cette initiative, le groupe suisse emboîte le pas à Unilever, qui a lancé sa Foundry il y a a deux ans (lire notre article de l'époque).

--> D'ailleurs, les 50 start-up de l'Unilever Foundry occupent une bonne partie du Festival des Innovations Lions, qui en est à sa seconde édition. Watson d'IBM joue les entremetteurs en vous proposant de déterminer la start-up qui vous plaira le plus, en se connectant via Twitter. Quand on a essayé, Watson n'était pas inspiré mais cela nous a pas empêché de rencontrer Narativ, une start-up qui a aidé Coca-Cola à passer de 5 000 abonnés sur Snapchat à 300 000, ainsi que Those qui dessine les tweets d'une marque sur la vitrine des magasins, avec son marqueur connecté. Visionteractive fabrique une boite qui recharge votre téléphone si vous tweetez à propos de la marque.

--> Snapchat ne squatte pas seulement les grands écrans publicitaires autour du Palais des Festival... le réseau social organisait aussi une soirée ultra-VIP à l'entrée du port de Cannes, dans un discret pavillon. Seuls éléments qui permettaient d'identifier l'hôte à l'entrée : le nom du lieu ("le petit fantôme", en Français dans le texte) et les foulards des hôtesses, jaune fluo.

--> Sur son yacht, l'agence JWT présentait "The Next Rembrandt", un portrait réalisé par un algorithme, après l'analyse de tous les tableaux réalisés par Rembrandt. L'opération, financée par la banque ING, a nécessité 18 mois de travail et la collaboration de nombreux experts (en art et en technologie) réunis par l'agence.

--> Un détail : pas de plage Google cette année à Cannes. Mais une grande plage 100% Youtube, toute en rouge. Au programme : des conférences, des démonstrations du Cardboard et du HTC Vive... ainsi que la possibilité de prendre un selfie à 360°, sous l'eau. Sans oublier des jus citron-épinards, pour faire concurrence au thé glacé Basilic-Fraise de Facebook.

--> Bravo à l'agence 84.Paris, qui est repartie avec un Grand Prix et deux Lions (Or et Argent) dans la catégorie "Digital Craft", pour Because Recollection. Dans la même catégorie, BETC repart avec un Bronze, pour The End of Society Simulator, réalisé pour Ubisoft. Lundi, la catégorie Promo&Activation a aussi distingué 5 agences françaises : Buzzman pour #WHOISTHEKING de Burger King (un "Or"), Marcel, pour la Sugar Detox d'Intermarché (un "Silver"), Fred&Farid pour "Ma place est dans la salle" (un "Silver"), BETC pour la "Upside Down Can" d'Orangina (un "Bronze") et Les Gaulois, pour "Holidays on demand" de Transavia (un "Bronze").

BecauseRecollection

--> La start-up 8 veut devenir le réseau des ambassadeurs de produits sur Snapchat. Sa plateforme est sortie hier et elle permet aux influenceurs d'attacher un produit à leur contenu puis de le publier sur Snapchat, avec un lien pour l'acheter directement. Toutes les ventes générées par ces ambassadeurs de marque leur rapportent 10%, car elles sont reliées à leur numéro d'affiliation Amazon, un des investisseurs de 8. A noter : on leur a demandé s'ils pouvaient nous faire entrer chez Snapchat, mais eux aussi cherchaient à les contacter...

--> A la question "Y-aura-t-il encore des bannières sur le web dans cinq ans ?", posée lors d'une table-ronde entre agences à la Spotify House, tous les intervenants on répondu oui. Mais Marco Bertozzi, de Performics a tenu à préciser : "Il n'y a pas de doute : il y aura toujours du display. Mais on devra faire bien mieux, avec moins de pubs, mieux ciblées et plus intéressantes créativement. Les bloqueurs de publicité sont une opportunité pour nous de faire un meilleur travail.

--> Au programme des soirées hier : l'Happy French Hour du French Camp, la "Smart Full Stack Party" de Smart Adserver, sur son yacht ; la soirée Oracle sur son rooftop, ou encore la soirée brésilienne sur la plage du Carlton. L'équipe de Petit Web tient le rythme !

[#AOLCannes] AOL organisait une table ronde sur le futur de l'achat média en télévision... avec les retours d'expériences de MCN, un réseau australien et de Carat et ESPN aux Etats-Unis. Le compte-rendu est à retrouver ici.

A demain !

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !