Résultat(s) correspondant au sujet: 'Pascal Lechevallier'

Mobile : le trade marketing et la promo réinventés

Actualités

Mobile : le trade marketing et la promo réinventés

Qui ?
Patricia Levy, Directrice Générale de SFR Régie, Martin Jaglin, Directeur Général de Ocito, pour présenter le cas Lacoste L1212, et Pascal Lechevallier, qui dirige la start-up Nantworks en France.

Quoi ?
Le Petit Club du 29 mai à l'Union des Annonceurs, sur le thème "Mobile to store : la promo et le trade marketing réinventés", en partenariat avec SFR Régie, présentant les solutions à disposition des annonceurs pour générer du trafic en magasin, combattre le "showrooming" et déclencher des ventes supplémentaires grâce au mobile.

Le chiffre : "En deux ans, l'usage du mobile en magasin a augmenté de 43%"... de quoi pousser les distributeurs à repenser leurs modèles, au risque de devenir les showrooms des e-commerçants.

Lire la suite...
Les indiscrets du lundi 11 février 2012

Indiscrets

Les indiscrets du lundi 11 février 2012

--> Un site de trading pour le moins douteux n'a pas hésité à copier le design du site MyTF1, en intégrant de faux reportages du 13h de Jean-Pierre Pernaut : le service juridique de TF1 est sur les rangs pour le faire fermer. Sur ce sujet, l'ARPP s'apprête à publier une recommandation à l'intention des régies et agences, pour les alerter sur ces acteurs frauduleux - souvent d'anciens sites offshore de paris en ligne - [...]

Lire la suite...
Ce n’est pas Laurence Ferrari qui devait partir, mais le JT !

Actualités

Ce n’est pas Laurence Ferrari qui devait partir, mais le JT !

Qui ?
Pascal Lechevallier, créateur de TF1 Vision en 2005 et fondateur de l'agence What's Hot, spécialisée dans le développement des nouveaux média : télé connectée, social TV, SVOD, brand content.

Quoi ?
Les 5 raisons de l'échec du JT de 20h de TF1 et des pistes pour les successeurs de Laurence Ferrari.

La phrase : "Que le régulateur le veuille ou non, il faudra qu’il accepte d’intégrer les réseaux sociaux dans le traitement de l’information."

Lire la suite...
Pampers, la culotte de Zahia

Édito

Pampers, la culotte de Zahia

Cette semaine, hasard du calendrier, les premiers résultats de Médiamétrie vidéo sur le net sortent, et #PetitClub tient  conférence sur la télévision connectée. A une question sur l'attrait  de Youtube (qui compte trois fois plus de vidéonautes que TF1, selon  le premier classement publié par Médiamétrie) pour les annonceurs qui souhaitent faire campagne à l'international, Thomas Valentin, de M6,  ne répond pas. Les chaines de télévision "historiques" doivent affronter  leurs nouveaux concurrents ultrapuissants issus du net, qui risquent, selon la tribune de Pascal Lechevallier, de les engloutir. Elles restent aujourd'hui sans voix.
Pourtant elles ont un argument de poids à faire valoir : la maîtrise du contexte. Exemples en vrac recueillis ce week end  : vous regardez le strip tease de Zahia sur DailyMotion, mais avant, vous avez droit à une publicité pour Pampers. Sur Youtube, une candidate américaine se recule d'effroi quand un petit garçon lui parle de sa maman homosexuelle : cette séquence vérité est succédée par une publicité pour le Canada, avec des skieurs béats. Ce qui était déjà gênant dans les médias classiques, avec ces publicités cosmétiques jouxtant les reportages au Kosovo de Elle, devient insupportable sur le même écran. Les supports, conscients de la gène occasionnée, nous donnent des messages de type "vous pourrez bientôt ignorer cette annonce". Et si on l'ignorait tout de suite ? Et si les marques se mettaient à produire des contenus vraiment intéressants, comme ceux répertoriés par Brands+Contents ?
Finalement, dans notre surf,  le seul qui semble avoir compris la logique du spectateur, c'est le distributeur  Boulanger. Certes, ses conseils de lissage pour cheveux semblent très éloignés des vidéos de Francis Cabrel visionnées sur Youtube. Mais ils figurent en haut et à droite de l'écran, en vidéos sponsorisées. Et j'enregistre ce signal sans problème, pour le jour (prochain à n'en pas douter) où je devrai me lisser les cheveux.

Les annonceurs, les multiples diffuseurs et les agences d'aujourd'hui, pour s'adapter au raz de marée de la télé interactive qui s'annonce, doivent s'amarrer à une chose et une seule : l'expérience du spectateur derrière son écran, qui préférera toujours choisir à se voir imposer une publicité.  Allez, on leur offre pour Noël le livre de Seth Godin, "permission marketing". Car n'en déplaise aux chaines, c'est le spectateur et lui seul qui est aujourd'hui maitre de son expérience. C'est à lui qu'appartient l'écran.

Geneviève Petit

 

Lire la suite...
Noël 2015 : Google confirme le rachat de TF1, Amazon de la Fnac …

Actualités

Noël 2015 : Google confirme le rachat de TF1, Amazon de la Fnac …

Qui ?
Pascal Lechevallier, créateur de TF1 Vision en 2005 et fondateur de l'agence What's Hot, spécialisée dans le développement des nouveaux média : télé connectée, social TV, SVOD, brand content.

Quoi ?
Un pamphlet d'anticipation sur la télé connectée, sur l'air de "tout va très bien Madame la Marquise".

La phrase : "100% des TV connectées sont équipées de Google TV ou de l’iOS d’Apple, comme nos smartphones. Les nouvelles techno en 2015 : on a le choix entre Google ou Apple..."

Lire la suite...
VOD : à la place de Netflix, le loup Blanc

Actualités

VOD : à la place de Netflix, le loup Blanc

Qui ?
Pascal Lechevallier, créateur de TF1 Vision en 2005, conseille les médias sur le numérique et les réseaux sociaux depuis son départ de TF1, en 2010.

Quoi ?
Un tour d'horizon du marché de la vidéo à la demande en pleine surchauffe.

La phrase : "C’est maintenant que la vraie bataille va se jouer. Aux Etats-Unis les offres de SVOD ont progressé de 45 % au premier semestre quand la VOD à l’acte stagnait."

Lire la suite...