Archives du mot-clé : IAB

th-1

Display : grande purge en vue

Qui ?
Laurent Nicolas, fondateur d’Alenty, société qui mesure la visibilité des publicités sur Internet, et qui vient d’être certifiée, aux USA, par le Media Rating Concil.

Quoi?
Une tribune sur la révolution de la publicité vue, enclenchée aux USA par l’IAB et Google, qui pourrait réduire l’inventaire de 50% et faire du bien à tout le monde, sauf aux tricheurs.

La phrase : « Sur certains réseaux seules 30% des publicités sont visibles. Les sites qui ont déjà des inventaires de qualité (je pense notamment aux médias) ont une épingle à tirer de ce bouleversement. »

REVUE_WEB_17

La revue de web du lundi 10 décembre

Les indispensables : – Facebook a un plan secret pour s’attaquer au marché publicitaire TV d’après Business Insider. -Dans le cadre du Personal Democracy Forum,…

andrewmoore spotexchange

Le futur du RTB : entre mobile, data et vidéo

Quoi ?
Le point sur le marché en pleine ébullition du RTB, à l’occasion de la conférence Ad Trading Summit, d’Exchange Wire, qui avait lieu mercredi 24 octobre à Paris.

Qui ?
Sylvain Deffay, Country Manager France d’Infectious Media, Frédéric Prigent, Country Manager France de Pubmatic, Andrew Moore, European Managing Director de SpotExchange (en photo) et Julien Gardès, Country Manager France de Rubicon Project.

La phrase : « Le marché Français de la vidéo est très intéressant, en termes d’adoption et d’innovation. Quand on regarde les études et les projections, l’Allemagne représente un marché plus important que la France pour la pub en ligne, mais pas pour la vidéo. C’est pour cela que nous allons ouvrir notre premier bureau d’Europe continentale à Paris » explique Andrew Moore.

genevieve_05

Du thé avec les cookies

Le Petit Club de la rentrée sur les cookies a permis de détailler l’initiative « Your online choices » de l’IAB, une première tentative pour expliquer les…

isabelle cinquin l'oreal

Isabelle Cinquin, l’Oréal : « la loi est l’occasion de trier les cookies »

Qui ?
Stephan Noller, CEO de nugg.ad et Chairman Policy Committee IAB Europe, Eric Aderdor, Pdg de Horyzon Média, David Lacombled, directeur délégué à la stratégie des contenus d’Orange et porte parole de l’IAB, Hélène Chartier, DG de l’IAB France et Isabelle Cinquin (en photo), VP global digital business development de l’Oréal.

Quoi ?
La rentrée du Petit Club à l’UDA, autour du sujet chaud du moment : les cookies et la législation européenne en cours d’élaboration au sein de la Commission menée par Viviane Reding.

La phrase : « Ce projet pourrait transformer l’Europe en un importateur de services numériques » met en garde Stephan Noller.

Randall2601

Randall Rothenberg, IAB : « Nous sortons enfin du ghetto du marketing direct »

Qui ?
Randall Rothenberg, président de l’IAB USA.

Quoi ?
Une interview sur le mobile (l’IAB a consacré la journée de mardi à ce sujet, dans l’auditorium A) et sur les nouvelles mesures de la publicité, sur la terrasse du Carlton.

La phrase : « La mission de l’IAB est de nous adapter au comportement du consommateur. Pas de promouvoir la publicité sur bandeau ! »

 

genevieve_01

Petit culte

Formidable séminaire organisé par l’IAB avec le concours de HyperIsland, cette école implantée dans un ancien pénitencier suédois. Sans doute très éprouvant pour les grandes agences (JWT et BBDO ont payé pour se faire fustiger à leur tour pendant trois jours). Car cette journée à démontré la force des petits dans le monde digital. Breakfast et Party ont ainsi mis en scène leurs cocktails détonants de créativité et de technologie tout en affirmant leur crédo : ne jamais devenir gros. « A trois, avec notre réseau, nous produisons davantage que quand j’étais chez Poke. Et puis, nous ne voulons pas être obligés de faire du flash parce que nous avons un spécialiste Flash. Nous sommes ouverts aux collaborations avec les grandes agences, mais ces dernières n’ont jamais accepté d’accoler leur nom au notre. » Et oui, l’avénement des petits nécessite, chez les gros qui survivront, d’apprendre une nouvelle humilité. L’humilité, c’est aussi la philosophie de My Little Paris, qui fait cette semaine le grand saut dans le monde réel avec sa Little Box. Un lancement à l’arrache, à l’instinct, avec des convictions fortes. Alors, chez PetitWeb, nous avons décidé d’inventer une nouvelle religion pour fédérer tous ces petits costauds. Le Minusculte.

Geneviève Petit