Résultat(s) correspondant au sujet: 'Dailymotion'

Open Graph Facebook : les premiers résultats

Actualités

Open Graph Facebook : les premiers résultats

Qui ?
The Guardian, Pinterest, Fab.com, Deezer, Kobo, Dailymotion...

Quoi ?
Les meilleurs exemples de sites et éditeurs de services utilisant l'Open Graph Facebook, avec les premiers résultats. Depuis janvier 2012, l'Open Graph est ouvert à tous les développeurs.

Les chiffres : 3 fois plus d'utilisateurs mensuels chez Deezer, +90% d'inscriptions quotidiennes pour Kobo, 6 millions de visiteurs depuis Facebook/jour pour Dailymotion...

Lire la suite...
La revue de web : Lady Gaga, plus forte que Zuck ?

Revue de Web

La revue de web : Lady Gaga, plus forte que Zuck ?

Lady Gaga qui se prend pour Zuckerberg, Pinterest en perte de vitesse, un burger social... c'est dans la revue de web de la semaine du  30 avril au 6 mai.

Lire la suite...
La revue de web (9-15 avril)

Revue de Web

La revue de web (9-15 avril)

Toute l'actualité de la semaine du 9 au 15 avril 2012.

Lire la suite...
Orange : les annonceurs ne sont pas encore prêts pour la TV Connectée

Actualités

Orange : les annonceurs ne sont pas encore prêts pour la TV Connectée

Qui ?
Jean-Bernard Willem, directeur marketing contenus d’Orange.

Quoi ?
Une interview sur les projets à venir de l'opérateur sur la TV connectée, à retrouver aussi dans le livre blanc "TV 2.0 / Smart TV meets smart audience" publié par Havas Média cette semaine.

La phrase : "Le marché des annonceurs n'est pas encore mature pour composer avec tout l'écosystème. Mais la technologie est prête. Cela viendra quand les annonceurs voudront toucher des cibles spécifiques."

Lire la suite...
Les indiscrets du lundi 2 avril

Indiscrets

Les indiscrets du lundi 2 avril

--> Orange l'avait provisionné, il le fait en ce moment : le groupe monte à 100 % dans le capital de Dailymotion.

--> Après l'ad exchange premium annoncé par Le Figaro, le groupe Amaury et TF1, un autre ad exchange devrait  voir le jour, avec les "autres" (surnommés par les mauvais esprits "les losers") comme Le Monde, Libé, l'Express  et l'Obs. Ca donne le vertige. Dans cette période agitée, certains se demandent si les ad exchanges ne vont pas recréer un paysage d'achat d'espace ante-Sapin... C'est ce que craignent certains médias, pointant les principales agences médias...

--> Avant, les sites médias gonflaient leur audience avec les jeux concours. On y a mis bon ordre. Aujourd'hui, c'est avec des deals e-commerce que les éditeurs continuent à monter au cocotier. Ainsi, la grande percée du Parisien devant le Monde, de la précédente vague Médiamétrie,  était-elle imputable en grande partie au rachat de Clubdeal, en octobre 2011...

--> Google est redressé fiscalement par l'Etat français, mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg ? Quand Google paie les éditeurs de Youtube, les chèques arrivent souvent libellés en dollars. Et de très nombreux éditeurs, parfois teenager, n'ont même pas idée de déclarer ces sommes...

--> L'ordinateur est de moins en moins choisi pour regarder la télé en mode Replay. Chez M6, les PC font 35 % des vidéos vues, l'IPTV 50 % et 10 % le mobile et la tablette. "Et la proportion va toujours croissant pour regarder ces programmes sur le poste de télévision" confie-t-on.

--> Seuls 2,5 % des spectateurs de M6  choisissent de regarder des programmes, séries ou films, en VO sous-titrée.

--> Digitas s'apprête à lancer son agence social média en France.

-->L'agence de social média Blast Radius vient de se lancer en France, en toute simplicité, en s'installant rue Royale à Paris.

--> Plutôt que d'organiser une soirée pour le lancement du nouveau Vogue.fr, conçu avec Upian, Condé Nast a réalisé un clip vidéo, vu 400 000 fois en 2 jours. L'un des moyens utilisé pour la médiatisation, outre les RP ?  l'envoi de messages directs aux followers les plus influents de Vogue sur Twitter.

Lire la suite...
Vidéo en ligne : le pré-roll, zappé à 85%

Actualités

Vidéo en ligne : le pré-roll, zappé à 85%

Qui ?
Thomas Owadenko, de Video Agency, Antoine Nazaret , responsable contenu et partenariat de Dailymotion, Virginie Courtieu, directrice des partenariats France de Youtube, Nicolas Halftermeyer directeur du digital Parrot et Gonzague, de Gonzague TV.

Quoi ?
La rencontre du Petit Club le 28 mars 2012 à l'UDA sur le thème "Vidéo en ligne, ce que les marques peuvent apprendre des Youtubers et des MotionMakers". La Netscouade et YoungPlanneur ont  aussi leurs compte-rendus.

La phrase : "Le format qui marche le mieux sur Youtube, c'est le pré-roll. Il peut être zappé par l’internaute, ce qui donne à la marque et aux agences un niveau d'exigence très fort." Parrot, qui fait partie des bons élèves avec ses vidéos conçues pour Youtube atteint des taux de visionnage complet de 15%.

Lire la suite...
5 technos qui révolutionnent la télé

Actualités

5 technos qui révolutionnent la télé

Qui ?
Google, Amazon, Microsoft, eBay, Yahoo, Disney, du coté des géants du net, et Heineken, General Mills, Honda coté annonceurs.

Quoi ?
A quelques jours du CES où la TV connectée sera reine, une présentation de 5 technologies ou opérations qui révolutionnent la télé et sa consommation,  sur l'écran principal ou le "second screen" (iPad, mobile).

Lire la suite...
Pampers, la culotte de Zahia

Édito

Pampers, la culotte de Zahia

Cette semaine, hasard du calendrier, les premiers résultats de Médiamétrie vidéo sur le net sortent, et #PetitClub tient  conférence sur la télévision connectée. A une question sur l'attrait  de Youtube (qui compte trois fois plus de vidéonautes que TF1, selon  le premier classement publié par Médiamétrie) pour les annonceurs qui souhaitent faire campagne à l'international, Thomas Valentin, de M6,  ne répond pas. Les chaines de télévision "historiques" doivent affronter  leurs nouveaux concurrents ultrapuissants issus du net, qui risquent, selon la tribune de Pascal Lechevallier, de les engloutir. Elles restent aujourd'hui sans voix.
Pourtant elles ont un argument de poids à faire valoir : la maîtrise du contexte. Exemples en vrac recueillis ce week end  : vous regardez le strip tease de Zahia sur DailyMotion, mais avant, vous avez droit à une publicité pour Pampers. Sur Youtube, une candidate américaine se recule d'effroi quand un petit garçon lui parle de sa maman homosexuelle : cette séquence vérité est succédée par une publicité pour le Canada, avec des skieurs béats. Ce qui était déjà gênant dans les médias classiques, avec ces publicités cosmétiques jouxtant les reportages au Kosovo de Elle, devient insupportable sur le même écran. Les supports, conscients de la gène occasionnée, nous donnent des messages de type "vous pourrez bientôt ignorer cette annonce". Et si on l'ignorait tout de suite ? Et si les marques se mettaient à produire des contenus vraiment intéressants, comme ceux répertoriés par Brands+Contents ?
Finalement, dans notre surf,  le seul qui semble avoir compris la logique du spectateur, c'est le distributeur  Boulanger. Certes, ses conseils de lissage pour cheveux semblent très éloignés des vidéos de Francis Cabrel visionnées sur Youtube. Mais ils figurent en haut et à droite de l'écran, en vidéos sponsorisées. Et j'enregistre ce signal sans problème, pour le jour (prochain à n'en pas douter) où je devrai me lisser les cheveux.

Les annonceurs, les multiples diffuseurs et les agences d'aujourd'hui, pour s'adapter au raz de marée de la télé interactive qui s'annonce, doivent s'amarrer à une chose et une seule : l'expérience du spectateur derrière son écran, qui préférera toujours choisir à se voir imposer une publicité.  Allez, on leur offre pour Noël le livre de Seth Godin, "permission marketing". Car n'en déplaise aux chaines, c'est le spectateur et lui seul qui est aujourd'hui maitre de son expérience. C'est à lui qu'appartient l'écran.

Geneviève Petit

 

Lire la suite...
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE