Indiscrets

Les indiscrets du lundi 4 juin


Les indiscrets du lundi 4 juin

--> Le Stade de France va s'équiper en wifi d'ici la fin de l'année, pour que ses 80 000 spectateurs puissent partager en direct leur expérience sur les réseaux sociaux lors des concerts et évènements sportifs. D'après Ludovic Delaherche, qui gère avec son agence Human Inside la stratégie communautaire du stade, les équipes regardent particulièrement l'exemple du stade de Dallas, qui a son propre réseau capable de supporter (en théorie) 100 000 conversations téléphoniques et téléchargements de vidéos en simultané.

-->M6 s'apprête à créer un studio pour repérer et accompagner les talents comiques du digital, pour qu'ils n'aillent pas toujours chez les mêmes.

-->Le nouveau centre commercial Beaugrenelle de Paris utilisera les mêmes cabines de scan corporel que les aéroports, pour les clients qui souhaiteront essayer ensuite les vêtements à leur taille dans des cabines virtuelles, avec des applis mobiles pour toucher le tissu. Une révolution à tester début 2013.

-->Laurent Alexandre, le Pdg de Long Tail Value,  a créé le groupe Facebook "I dislike Facebook IPO", qui peine à démarrer, à l'image de la calamiteuse introduction en bourse.

--> Quand Emmanuel Parody, Publisher du pôle Tech et News du groupe CBS Interactive reprend la plume sur son blog, c'est pour lancer une vraie bombe. Son premier article après trois ans d'inactivité explique comment Google Analytics surestime le trafic en provenance de Google Search et Facebook... et fausse tous les analytics des éditeurs se reposant sur ce service. Après avoir interrogé les différents éditeurs du secteurs, Emmanuel Parody a découvert que sur certains sites, le trafic en provenance de Facebook et Google est surestimé jusqu'à 90%... Son conseil : croiser les mesures site-centric et comparer, pour ne pas reposer seulement sur Google, qui est à la fois juge et parti.

-->Très belle opération de Bjorn Borg sur Twitter : le champion reconverti dans les sous vêtements propose aux twittos d'envoyer un "message dans le noir" à leur proie amoureuse, qui va découvrir qui a pensé à lui sur le site. Ce message est également posté sur Twitter :" Listen up! I was #tweetinginthedark and I might have entered your name. Check at http://tweetinginthedark.com and see if its you?". La page d'atterrissage : une infographie sur ce que font les gens une fois la lumière éteinte, dans le monde entier.







Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE