Les indiscrets du lundi 3 octobre

--> France 2 a orchestré un faux piratage de son 13h et de la météo pour le lancement en septembre de la série américaine Mister Robot, sur la vie d'un hackeur. "Toucher à deux monuments de la chaîne c'était super osé", témoigne Antoine Bailly, le Directeur Délégué de France 2. Les conversations suscitées sur Twitter ont directement ou indirectement incité 1,3 millions de téléspectateurs à regarder le programme en replay, soit 40% de l'audience totale.

--> Pour le lancement de Tamara (sortie prévue le 26 octobre), une "Boum 3" pour les ados d'aujourd'hui, UGC a demandé à l'acteur principal Rayane Bensetti (gagnant de Danse avec les Stars en 2014) de diffuser en avant-première la bande-annonce à ses 607 000 followers et 364 000 fans sur Facebook. La vidéo a été vue 4,5 millions de fois en 3 semaines. "Pour les avant-premières en province, c'est l'émeute à chaque fois. Je n'ai pas connu les Beatles mais c'est du même acabit, il faut faire appel à la sécurité pour l'extraire du ciné", racontait le producteur Guillaume Renouil à la matinée FranceTVxTwitter mercredi dernier.

[Annonce Partenaire] Une start-up nord-américaine, spécialisée en social media, accélère son développement en France et recherche son ou sa Sales Executive. Pour postuler, c'est ici.

--> Le média pour hommes de 16-30 ans The Lad Bible a recruté  deux ados de 16 ans pour gérer le Snapchat de ses clients, a-t-on appris au CMO Digital Leaders Summit.

--> Les financiers américains délaissent les technologies publicitaires. Pas étonnant quand Google et Facebook trustent 80 % des investissements aux USA, 75 % en France, et 60 % en Allemagne !

--> Pour maintenir une marge brute à 70%, Maisons du Monde vend meubles et objets de décoration sans investir un centime en publicité. Seule exception à la règle : son catalogue papier. Mais le digital change la donne. Présente en pure-player en Grande-Bretagne, la marque ne bénéficie pas du même trafic naturel qu'en France. Invité au Digital Shopper's Day d'HighCo, Gilles Petit, son Directeur Général, a dévoilé les nouvelles ambitions digitales de la marque pour rattraper son retard : digitalisation des magasins, mécanique web-to-store et surtout le lancement d'une stratégie CRM. Les bases magasins et web très qualifiées n'avaient pas encore été unifiées et les 10 millions de porteurs de la carte n'avaient le droit à rien. Les ventes en ligne représentent pour l'instant un cinquième du chiffres d'affaire, avec la même rentabilité qu'en magasin.

--> Etonnant : pour attirer du trafic sur son stand au Salon de l'Auto, Opel présente une voiture... qui démarre par la pensée. L'opération est orchestrée par Tips Tank et Reinsdyr (CA COM).

--> Privateaser propose 1000 établissements à privatiser sur Paris. La start-up a mené une campagne d'affichage à Paris, sur deux semaines. Résultat :  une augmentation de 20 % les visites sur le site et  45 demandes de référencement de bars et restaurants et une vingtaine de partenariats.

--> TUI a lancé le 27 septembre dernier son niveau site, qui remplace les quatre sites web de ses différentes marques. un an et demi de travail de 30 personnes, dont 15 développeurs et un UX designer. "Nous avons rajouté deux clics et gagné 50 % de performance. La chasse au clic n'est pas toujours le système le plus efficace. Parfois il faut prendre l'utilisateur par la main" a expliqué Olivier Roche, son CDO.

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *