Les indiscrets du lundi 2 juillet

CHIFFRE_02

partage(s)

–> Le 28 juin, lors de l’inauguration du Criteo Lab, un centre de R&D de 10 000 m2 destiné à accueillir plus d’une centaine d’ingénieurs et inventer la pub de demain, Jean-Louis Missika (adjoint au maire de Paris, chargé de l’innovation, de la recherche et des universités) a déclaré : « c’est le développement de la nouvelle économie bien plus que la sauvegarde des industries déclinantes qui permettra le redressement productif de la France ».

–> Clarins s’apprête à lancer une web-série, diffusée notamment sur son espace « Sublimez-vous » qui vient d’ouvrir au sein du site PureTrends.

–> De Criteo, il a été justement question, le 29 juin, lors du jury  des e-commerce Awards, dont Petit Web faisait partie cette année : Gamned, un acteur du RTB, est ainsi mis en balance, pour sa transparence,  avec Criteo, « qui fait des marges énormes, en toute opacité » a expliqué l’un des e-commerçants présents. Autre société au centre de discussions, Mirakl, qui permet à tous les e commerçants de fabriquer leurs marketplaces.

–> Lors du colloque annuel NPA, François Moriniere, Dg de l’Equipe, a annoncé qu’il avait acquis les droits Youtube et Dailymotion des matchs de football de la ligue 1. Diffusion à compter d’aout.

–> Au même colloque, Marie Laure Sauty de Chalon d’AuFéminin a confié que le grand chantier de la vidéo sur Internet était le référencement : « il est très compliqué d’émerger face à Youtube et Dailymotion ». Thierry Thuillier, directeur de l’information à France Télévisions, a parlé de la charte de bonne conduite pour l’usage des réseaux sociaux. « Elle n’est pas respectée. Il faut provoquer le débat en interne. C’est un sujet délicat car il touche à la liberté d’expression. »

–> Pierre Conte a relayé le point de vue du NY Times sur le journalisme en temps réel, le journal américain étant un peut moins regardant sur la vérification des faits pour le temps réel, et insistant sur le fait que « si on se trompe il faut le dire ».

–> François Momboisse, de la Fevad, a donné des chiffres inquiétants sur la distribution des biens culturels aux Etats-Unis, la moitié des libraires ont disparu et Amazon est devenu le premier vendeur de livres. Un contexte intéressant à souligner, face à la croisade d’Amazon pour faire abolir la loi Lang sur le prix unique du livre. « Mais ce prix unique ne s’applique que sur les ouvrages homothéiques. Il suffit de rajouter un fichier musical au livre numérique et son prix devient libre… »

–> Monoprix va lancer la Glagla mobile, un camion distributeur de glaces, dont l’emplacement sera révélé sur Twitter, sur le modèle des food trucks.

–> Jean-Frédéric Passot a quitté BETC pour rejoindre la tête de la création du studio Grouek.

bonnez-vous

0 comments