Les indiscrets du lundi 18 janvier

CHIFFRE_18

partage(s)

-->  La France défriche le domaine de l'open data, au plan réglementaire (loi Macron, loi Lemaire), mais aussi commercial. La SNCF a ouvert ses données en juin, et ses données temps réel en novembre. En accord avec l'Etat, l'entreprise a décidé de faire payer les données au-delà d'un certain seuil de consommation. La demande est là et bien là : depuis novembre, 1 700 demandes de développeurs ont été enregistrés sur data.sncf.com.

--> On connaissait la régie de Carrefour, qui vend aux annonceurs des campagnes ciblées à partir des données des consommateurs, récoltées grâce aux cartes de fidélité. Auchan est en train de créer la sienne, Imediacenter, pour monétiser le trafic de ses sites e-commerce et de ses galeries commerciales.

--> Un pure player digital recherche son Directeur Média (H/F). Pour postuler, c'est ici.

--> Tape à l'Oeil, l'enseigne de mode pour enfants du groupe Mulliez forme progressivement sa force de vente en magasins aux relations blogueurs. L'idée ? Décentraliser cette fonction, pour permettre à chaque point de vente d'être en contact avec des influenceurs locaux, qui peuvent notamment privatiser les lieux pour des séances shopping privées.

--> Les promoteurs des beacons pourraient bénéficier d'un coup de pouce d'Apple avec le lancement du prochain iPhone, qui devrait être dépourvu de prise pour les casques audio : l'usage du Bluetooth sera obligatoire pour écouter de la musique... Nombre d'utilisateurs garderont donc cette fonctionnalité activée en permanence, dont le faible taux d'usage freine actuellement le développement des beacons (lire notre article sur le sujet).

--> Orange, qui fermait le 12 janvier son service d'e-mail Voila.fr (500 000 comptes) avait mis en place une hotline pour accompagner ses utilisateurs. Nous avons testé, en demandant quelques semaines avant la fermeture à être contacté... pour finalement être rappelé le 14, soit deux jours trop tard.

--> Aux Napoléons à Val d'Isère, JC Decaux annonçait le lancement de son Explore Lab, un espace de 300 m2, pour y réunir annonceurs, agences média et agences créa afin d'imaginer de nouveaux services à l'échelle de la ville. 40 personnes sont mobilisées sur le projet. "Dans le budget 2016, j'ai fixé l'objectif de 2-3 projets, générateurs de chiffre d'affaires additionnel" a expliqué Isabelle Schlumberger, DG Commerce et Développement France du groupe. L'idée n'est pas de faire de la R&D sur quelques abribus, mais bien de proposer des campagnes d'envergure.

--> Carton plein pour la Conférence "Big Bang Blockchain" : l'association Blockchain France a rempli un ampli de 400 places à l'ESCP Europe (et l'annexe qui diffusait en live). 700 personnes étaient sur liste d'attente. Présentée comme la technologie qui pourrait "uberiser uber", la blockchain est en pleine "courbe de la hype" a fait remarquer Gilles Babinet, en introduction. Elle attise à la fois la curiosité des banquiers (en costume au premier rang) et des start-uppers de la civictech (en baskets).

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous

  1. Doe dit :

    C’est pas vrai on n’avait pas de baskets !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *