Les indiscrets du lundi 14 mai

--> Joe Kaeser, le PDG de Siemens, est arrivé sur Twitter en juin 2017 : un succès au-delà de toutes les espérances des équipes communication du groupe industriel allemand... "Il vient de se rendre compte qu'en un seul tweet, il pouvait générer une conversation à l'échelle du pays et avoir des retombées dans des médias que d'habitude on devait supplier pour qu'ils parlent de nous" a expliqué Stephanie Chalmers, SVP, Global Head of Content & Newsroom du groupe, lors de l'Adobe Summit 2018, à Londres. Elle faisait référence à ce tweet par lequel le PDG s'est publiquement opposé à la politique protectionniste américaine.

[Annonce Partenaire] Une marque de luxe française recherche son/sa Social Media Analyst. Pour postuler, c'est ici.

--> Depuis deux ans, les équipes marketing de Mercedes Benz et Smart ont décidé de changer leur approche, pour "ouvrir la marque" et mieux toucher les "Millennials". Le groupe est devenu le principal sponsor de l'événement SXSW au Texas, et co-organisateur de la version européenne du festival, la "Me Convention". Il a aussi choisi de bouder le football, pour privilégier le sponsoring du Marathon de Berlin ou de compétitions d'e-sport. "Pour toucher les jeunes, il faut une nouvelle approche du média, qui ne se focalise pas sur les véhicules, mais sur des moments de vie, hors des supports mainstream" expliquait Natanael Sijanta, le Directeur Marketing et Communication du constructeur, lors de l'Adobe Summit. Print, TV et affichage ne sont pas pour autant abandonnés : ils sont pilotés plus finement et de façon plus réactive, grâce à la donnée.

--> Lululemon est l'une des premières marques à avoir choisi Vice Media comme agence créative de référence au niveau mondial. La marque canadienne a fait appel à Virtue, l'agence intégrée de Vice, ce qui a donné naissance à la campagne "This is Yoga", qui donne la parole à des personnalités et anonymes pratiquant le yoga. "Les gens viennent nous voir parce qu'on raconte de bonnes histoires. Mais si on raconte de bonnes histoires, c'est parce qu'on a une approche stratégique du contenu" estime Mark Adams, Head of Innovation de Vice Media, qui intervenait à l'Adobe Summit 2018. Nul doute qu'avec l'arrivée en provenance d'Havas de Dominique Delport comme numéro 2 du groupe, Vice Media va encore accentuer sa dimension "agence".

[Annonce Partenaire] La filiale française d’un leader mondial du marché de la santé grand public recherche son/sa Head of Digital. Pour postuler, c’est par ici.

--> S'il n'y avait qu'une intervention à retenir de la conférence DLD à New York, ce serait celle de l'analyste Scott Galloway, de L2.Gartner, qui a détaillé toutes les raisons de démanteler Facebook, Google, Apple et Amazon, au nom du capitalisme. A voir ici.

--> L'un des grands chantiers juridiques de la RGPD est la mise à jour des différents contrats entre prestataires de la données. Le RGPD conduit les clients de chaque intervenant de la chaîne data à définir leur rôle... Mais ce n'est pas toujours le même. Ainsi, Eric Cholet de Market Shot raconte qu'il est parfois sous-traitant, parfois responsable du traitement. "Et nous, nous considérons que nous sommes co-responsables de la donnée, avec le client." Dans l'écosystème, les plateformes d'affiliation et les agences média sont sous-traitants, les éditeurs et les comparateurs, responsables. C'est donc un grand bazar juridique, mais l'écosystème de la data devrait in fine apparaître un peu plus transparente aux yeux des clients.

--> Cette semaine, Petit Web sera à Prague, pour la conférence Engage de SocialBakers : si vous y êtes aussi, faites-nous signe !

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *