Les indiscrets du lundi 11 juin

--> Steve Wozniak, le co-fondateur d'Apple, était la guest-star de la conférence Money 20/20 Europe à Amsterdam. Interrogé sur la blockchain, il a estimé que la technologie était actuellement au même stade que l'internet au début des années 2000 : on entrevoit plein de perspectives, mais les usages sont encore limités. Et la possibilité d'une bulle n'est pas à exclure. Quant au GDPR, il le considère comme une bonne chose : dans un contexte où le rapport de force entre les entreprises et les particuliers est déséquilibré, "la régulation ne restreint pas l'innovation, c'est une nécessité pour s'assurer que les entreprises ont des comportements corrects".

--> ING lance en France et en Italie sa fintech Yolt : cette start-up entièrement créée en interne a déjà attiré 300 000 utilisateurs en un an en Grande-Bretagne, avec son service d'agrégation de comptes bancaires et de conseils personnalisés. En France, l'objectif est "du même ordre" nous a expliqué Benoit Legrand, directeur innovation de la banque, lors de la conférence Money 20/20 Europe.

[Annonce partenaire] Une entreprise française, leader dans le domaine des logiciels de gestion en SaaS, souhaite améliorer la performance de son organisation et accélérer sa transformation numérique et recherche un Head of Campaign (H/F). Pour postuler, c'est ici.

--> Le Français Ingenico était en bonne place à Money 20/20 Europe : il présentait sur son stand de nombreux dispositifs destinés à rendre le paiement physique aussi fluide qu'en ligne. Parmi les innovations les plus étonnantes, un prototype de système de caisse qui reconnait les clients pré-enregistrés par les magasins grâce aux ondes wifi ou bluetooth de leurs smartphones.

--> Dans cette conférence plutôt technique, dédiée à la Fintech et aux moyens de paiements, une présence détonnait : celle de Publicis.Sapient, qui y présentait son projet "Databloom" : une installation artistique et interactive pour visualiser les données personnelles, complétée par une série de "use case" futuristes, où les données personnelles sont utilisées par les banques et les assurances au service de leurs clients.

--> MWM édite edjing Mix (l’application DJ n°1 mondiale) ou Mixfader (le premier objet connecté pour scratcher). La société lance Phase, qui permet supprimer les têtes de lecture sur platine vinyle. Elle a récolté en précommande 500 000€, en 24 heures. Soit cinq fois le montant collecté en un mois en 2015 pour son premier produit. MWN a boudé Kickstarter et s'en félicite : "Réaliser nous-même notre campagne de précommande nous a  permis d'avoir la main sur notre offre, notamment sur le tunnel d'achat, et d'améliorer les conversions. Nous avons pu par exemple proposer le paiement en 4 fois sans frais. Cela facilite le process d'intégration des données dans notre plateforme logistique, puisque tout est centralisé chez nous. Et nous avons économisé en marketing, car il faut investir beaucoup pour sortir du lot sur Kickstarter".

[Annonce partenaire] Un groupe pharmaceutique français souhaite étendre son territoire de vente défendre sa marque et son positionnement, accélérer la co-innovation, gagner en efficacité opérationnelle et recherche un/une International Digital Transformation Lead – basé à Singapour (H/F). Pour postuler, c'est ici.

--> Notre édito de la semaine dernière a provoqué de remous, notamment au Syntec RP, qui nous écrit.  Les agences du Syntec (65% de la profession), s'engagent à ne pas pratiquer la rémunération au résultat : selon l'article 11 du Code de Lisbonne, les professionnels des relations publics peuvent accepter une prime aux résultats, en plus de la rémunération sous forme d’honoraires qui couvre la prestation de l’agence. Il s’agit d'un bonus et non d’une rémunération. Concernant la pratique de se rémunérer auprès du média sur le sponsoring de conférence, évoquée également dans l'édito, les principes  du Syntec l'excluent  : "L'agence conseil en relations publics s’engage à ne recevoir de rémunération, sous quelque forme que ce soit, que du client qui recourt à ses services."

--> Vous êtes annonceur et intéressé par le social media, la coupe du monde de foot et la santé ? Venez écouter Lamboni Lare Pakndam Julien , Stratégie de communication digitale & Médias sociaux chez RocheThomas Rudelle, Head of social chez AXA France et Bruce Hoang, Digital & data communication chez Orange France, à notre Petit Club ce 13 juin à 8h30 au Partech Shaker. Inscription obligatoire, demandez vos places ici.

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous