Vernies

IMG_0951

partage(s)

Jeudi prochain aura lieu la journée de la femme digitale, qui, selon son organisatrice, "combine digital et glamour". Ah bon, mais pourquoi ? Pourquoi un bar à ongles aux Folies Bergères ? Pourquoi ces photos des intervenantes, façon studio Harcourt ?
Des initiatives comme #jamaissanselles, qui surveille les organisateurs de conférence, le comparateur de salaires de FranceTV, qui met une pression (relative) sur les employeurs ou Girls in tech (l'occasion de relire l'interview d'une de ses fondatrices), qui milite pour la femme codeuse, me vont mieux au teint. Car à la JFDM (Journée de la Femme qui a des Doigts Manucurés, donc), j'ai envie de demander: peut-on être femme, digitale, et moche ? #Jeposelaquestion

Geneviève Petit

PS : La journée de la femme digitale, pour nous, c'est tous les lundis. Aujourd'hui à l'honneur, Véronique Weill, la COO d'AXA et présidente du Jury du Grand Prix de l'Innovation Digitale 2016, dont les candidatures sont ouvertes à tou(te)s, hommes ou femmes, manucuré(e)s ou non.

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *