Introspection

2018, l'année de la télévision adressable. Grâce à elle, les marques comme Coca-Cola parlent moins mais mieux, à des publics bien identifiés. Le consommateur ne devrait pas s'en plaindre. Reste un problème : en multipliant les messages en fonction des moments, des profils et du temps qu'il fait, la cohérence de marque en prend un coup. La marque a donc intérêt, aujourd'hui plus que jamais, à s'allonger longuement sur le divan du planner strat. Car le public, recevant des messages qui n'ont parfois rien à voir le uns avec les autres, pourrait oublier le plus important : pourquoi la marque existe... Et pourquoi il doit en payer le prix.

Geneviève Petit

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous