Gris

Selon la dernière étude du Synap, 28 % des agences de relation presse interrogées acceptent la rémunération au résultat (la parution ou la diffusion d'une info dans les médias). Ils étaient 2 % lors de la dernière étude, en 2012. Ces pratiques étaient taboues- plus maintenant, et elles accentuent la zone grise entre communication et information, influenceurs et journalistes. Autre effet pervers  ? Gagnant moins bien leur vie (la rémunération au résultat rapporte moins que le forfait) , les agences RP s'inspirent des agences média. Et prennent, avec la complicité des groupes de presse, mais dans le dos de leurs clients, une commission sur les opérations de sponsoring de conférence qu'elles proposent à leurs clients (en général, 10%). Ce faisant, elles sapent à la fois la confiance de leurs clients (qui croient à des recos désintéressées) et celle des médias exsangues (qui les considèrent alors comme des dealers).

Geneviève Petit

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous