Christique

IMG_2169

partage(s)

Il y a cinq ans, Jacques-Antoine Granjon a passé trois heures avec un homme qui a changé sa vie : 2011, c'est l'an 1 après JB (Jeff Bezos, patron d'Amazon, pour les non initiés), pour le patron de Vente Privée. Cette longue conversation a convaincu le patron chevelu que les commerçants n'avaient aucune chance de survivre face à Amazon, qui faisait l'essentiel de ses marges dans le stockage de données dans le cloud, pas dans le commerce... Quand on sait qu'on est condamné, l'avantage, c'est qu'on n'a rien à perdre. Du coup, il faut se concentrer sur son client, sa sécurité, ses stocks et tout revoir. Et comme Leroy Merlin, arrêter de parler de transformation digitale, mais devenir l'esclave inventif de chaque client...

Geneviève Petit

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous