Campagne digitale de François Fillon : un timide mea culpa

Qui ? 
Gautier Guignard, responsable de la campagne digitale de François Fillon 2017.

Quoi
Pour la toute première fois, un témoignage sur la campagne présidentielle du candidat de la droite et du centre, à l’occasion de la rencontre ID Le Club du 10 octobre, organisée en partenariat avec Emakina, Hootsuite et TeamInside dans les locaux de Spaces Opéra.

La phrase : « On a observé une mutation profonde de la communication. Dans 90% des cas, le digital remplace maintenant la conférence de presse par la vidéo. Avec cette campagne, le digital a aussi pris la main sur tout l’audiovisuel de la campagne. » 

La donnée, une mine d’or d’abord pour les distributeurs, les banques et les telcos

Qui ?
Pierre Santamaria, Senior Manager chez Accenture Interactive.

Quoi ?
Le compte-rendu de la présentation réalisée lors du Grand Format « Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité » dont Accenture Interactive était partenaire.

La phrase : « En Europe, nous travaillons sur des cas et la constitution de business model, avec des acteurs des télécoms, de la banque ou de la distribution, en allant parfois jusqu’à opérer ces nouvelles activités. C’est un phénomène qui est seulement en train d’émerger »

GDPR : 9 nouvelles obligations, autant d’opportunités ?

Qui ?
Merav Griguer, Co-Head du département Protection des données de Bird & Bird à Paris.

Quoi ?
Le résumé de l’intervention du cabinet Bird & Bird, partenaire du Grand Format « Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité ? ».

La phrase : « Vous n’avez pas le choix, et pourtant, ces obligations ouvrent aussi de nouvelles opportunités. Pour les entreprises, la motivation première reste l’e-réputation et la peur des sanctions [jusqu’à 4% du CA mondial de l’entreprise concernée]. Mais une mise en conformité peut aussi être source de retour sur investissement : communiquer sur l’éthique, ça paye. »

Comment Criteo veut construire un écosystème alternatif aux GAFA

Qui ?
François Costa de Beauregard, DGA France de Criteo.

Quoi ?
La présentation des nouvelles ambitions de Criteo, partenaire du Grand Format « Data to consumer, comment concilier efficacité et éthique ».

La phrase : « Si on veut constituer un écosystème efficace s’appuyant sur les données et donc le ciblage, il faut que le premier acteur de l’écosystème soit à l’aise. Tout ce que l’on est en train de mettre en place ne pourra pas être construit si l’on n’apporte pas de valeur ajoutée pour le consommateur. »

Avec leurs DMP, La Poste et Ooreka font communiquer leurs données

Qui ?
Christophe Poupinel, fondateur d’Ooreka (groupe Solocal), Alexandra Mauraisin, ‎Directrice adjointe de la Marque du Groupe La Poste (en photo), et Antoine Landréat, Digital Business Director de Starcom.

Quoi ?
Une étude de cas, présentée lors du Grand Format « Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité » dont Ooreka était partenaire.

La phrase : « Nous privilégions la maîtrise de notre écosystème data. Des initiatives comme Gravity ou Skyline, par exemple, sont de très bonnes choses pour le marché. Dès que l’on peut avoir des solutions alternatives il est intéressant de les tester »

Pour concurrencer la TV, Klepierre mise sur la technologie de Retency

Qui ?
Isabelle Bordry, fondatrice de Retency et Delphine Beer-Gabel (en photo), directrice nouveaux business de Klépierre.

Quoi ?
Une étude de cas présentée lors du Grand Format « Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité », dont Retency était partenaire.

La phrase : « 60% des personnes qui viennent dans nos centres ne savent pas ce qu’ils vont acheter : à nous de faire en sorte que ces visites se transforment en rencontres avec des marques. Mais pour monter des dispositifs efficaces, il faut des outils de mesure. »

G. Argand, PepsiCo : « Des millions de Français ne veulent plus pousser un caddie » 

Qui ?
Grégoire Argand, Directeur du Digital chez PepsiCo France, filiale française du groupe américain qui détient 15 marques (Pepsi, Seven Up, Lipton Ice Tea, Lay’s, Doritos et Benenuts, Tropicana, Alvalle, Naked, Pure Leaf, etc.)

Quoi ? 
Un entretien à propos de la transformation en cours chez Pepsico, sur tous les fronts : publicité, data, distribution, achat média…

La phrase : « La grande majorité de nos investissements en ligne se concentrent sur les écosystèmes de Facebook et Google. »

De Paris à Metz, comment BPCE se rapproche des start-up

Qui ?
Frédéric Champion, Directeur de l’Open Innovation du Groupe BPCE, à la tête de la task force digitale 89C3, Florence Delmas, Digital Champion Caisse d’Epargne Lorraine-Champagne-Ardenne et Philippe Héniaux, Directeur de TCRM-Blida.

Quoi ?
Un entretien à l’occasion de #GEN, l’événement numérique de la région Grand Est, suivi d’une visite du tiers-lieu TCRM-Blida, à Metz.

La phrase : « Une quinzaine de collaborateurs du groupe bancaire viendra s’installer dans un espace dédié, au milieu des fablab, des bureaux des start-up et des poules qui picorent dans le jardin de la cantine. »

Chez Swarovski, la transformation digitale commence par les outils RH

Qui ?
Stéphanie Cordier, DRH de Swarovski en France.

Quoi ?
Les premiers retours d’expérience sur ses nouveaux outils RH, du leader mondial du bijou en cristal taillé, qui compte 500 employés en France.

La phrase : « Nous avons gagné en efficacité, ce qui nous a permis de repenser la fonction RH, pour se recentrer sur les sujets à valeur ajoutée. Il est important que nous soyons la clé de voûte de la conduite du changement et de la transformation digitale. »