[Article Partenaire] Pourquoi il ne faut pas confondre machine learning et magie noire

Qui ?
Romain Warlop, Data Scientist Lead chez fifty-five.

Quoi ?
Une tribune de notre partenaire fifty-five, pour comprendre à quoi peut servir le machine learning et les pré-requis pour bien en tirer partie.

La phrase : « Avant de consacrer des mois de travail au machine learning, rappelez-vous donc que cette discipline n’a rien de  magique : l’algorithme apprend les règles pour relier des variables à un objectif, exactement comme le fait un humain. Commencez à réfléchir à la façon dont vous pouvez  construire le modèle et demandez-vous si les données pertinentes sont disponibles. »

Facebook, Google et les marques : oui, la fête est finie

Qui ?
Guillaume Meulle, investisseur au  fonds d’investissement XAnge.

Quoi ?
Les réflexions issues de l’événement « XAnge Université » consacré à l’acquisition client à l’ère des GAFA, où étaient conviées les start-up BtoB (Dolead, Commanders Act) et BtoC (Bergamotte, Le Collectionist, La Ruche Qui Dit Oui, Sculpteo) dans lequel le fonds a investi.

Pourquoi : La période faste de l’acquisition à faible coût sur Google et Facebook est terminée. « La stratégie des GAFA est toujours la même : d’abord développer un usage en créant une dépendance rapide et efficace à une audience puissante, qualifiée et des outils publicitaires gratuits. Puis siffler la fin de la fête en rendant tout progressivement payant » explique l’un des entrepreneurs soutenu par XAnge. Heureusement, des solutions existent pour devenir moins « GAFA-dépendant »…

Binge.audio : le podcast tient-il sa revanche face à la vidéo ?

Qui ?
David Carzon, directeur général délégué et associé de la plateforme Binge.Audio, co-fondée en 2015 par Joël Ronez et Gabrielle Boeri-Charles.

Quoi ?
Un zoom sur le secteur des podcasts, en plein renouvellement, à travers l’exemple d’une start-up bien déterminée à accompagner ce mouvement.

Pourquoi ? Ringardisés par l’essor de la vidéo en ligne, les podcasts sont en train de faire leur grand retour : en France comme aux Etats-Unis, médias, marques et indépendants innovent à nouveau sur ce canal, plus intimiste et direct que la vidéo. En ligne de mire : les enceintes connectées, qui remettent le son au coeur des foyers.

Station F : comment Thalès a construit son programme d’accélération

Qui ?
Jean-Yves Plu, Directeur du Programme Thales à Station F et Matthias Vanoni, co-fondateur de la start-up Biowatch.

Quoi ?
Une explication de texte du programme d’accélération inauguré par Thalès à Station F, à l’occasion de la Maddykeynote, qui se tenait à Paris le 1er février.

Pourquoi : Thalès est l’un des premiers partenaires à s’être installé à Station F, avec un programme de 6 mois destinés aux start-up du secteur de la cybersécurité. Pour ce galop d’essai, l’industriel mise sur la complémentarité entre les start-up et ses propres activités, et vise un retour sur investissement, grâce au développement de partenariats technologiques et commerciaux. Tout en jouant le rôle d’aiguillon pour ses propres équipes R&D…

F. Guiocheau, SeLoger : « Avoir une DMP ne fait pas une stratégie data »

Qui ?
Florent Guiocheau, Chief Data Officer de SeLoger (groupe Axel Springer).

Quoi ?
Une interview, pour comprendre comment SeLoger fait de la donnée un actif stratégique, à la fois source de revenus et moteur de sa performance opérationnelle.

Pourquoi : Pas à pas, SeLoger muscle sa stratégie data, avec des équipes dédiées au sujet qui ont doublé en un an. Sur les 500 salariés du site, 35 personnes travaillent ainsi sur la donnée, au sens large. De quoi renforcer le modèle économique d’un site basé sur les services, bien plus que sur la publicité.

Quand l’IoT devient source de business, en 3 exemples

Qui ?
Benito Diz, directeur chez TNP Consultants et ex-DSI de Veolia Eau France, Matthieu Faure, directeur marketing d’OfO France et Jean-Marc Léglise, responsable du département Internet et mobile du PMU.

Quoi ?
Le compte-rendu du Petit Club au Partech Shaker : « Shaker l’IoT, Comment exploiter ces nouvelles usines à données ? » du 17 janvier 2018, organisé en partenariat avec Amazon Advertising, Mondadori Publicité, Publicis ETO, Synthesio et TNP Consultants.

Pourquoi ? Et si la révolution de l’internet des objets (IoT) étaient enfin là ? De plus en plus, les capteurs et leurs données trouvent des applications dans notre quotidien : pour les consommateurs, ils sont quasiment invisibles, mais servent de points de départ à de nouveaux services, ou à l’optimisation de services existants.

Les astuces de Monoprix pour décupler l’efficacité de sa com

Qui ?
Florence Chaffiotte, ‎Directrice Marketing de ‎Monoprix et Jean Patrick Chiquiar, co-fondateur de l’agence Rosapark.

Quoi ?
Le point sur les astuces qui ont permis à Monoprix de percer dans un univers très disputé, avec des moyens bien moindres que ceux de ses concurrents.

Pourquoi ?
Au fil des années, Monoprix est passé maître dans l’art de faire rayonner sa marque, malgré des budgets de communication 12 à 14 fois inférieurs à ceux de ses concurrents. Une stratégie couronnée d’un grand prix Effie en 2017.

7 leçons d’innovation à retenir d’Ubisoft

Qui ?
Caroline Jeanteur, Chief Strategic Innovation Officer, d’Ubisoft.

Quoi ?
Les leçons d’innovation d’Ubisoft, distillées lors de la rencontre ID Le Club du 16 janvier, organisée en partenariat avec Emakina, Hootsuite et TeamInside dans les locaux de Spaces Opéra.

Pourquoi ? Comment continuer à être agile, alors que la start-up des débuts est devenue un groupe mondial, côté en bourse ? A quoi sert une direction de l’innovation au sein d’une entreprise où toutes les équipes doivent, par nature, innover ? Comment garder son avance sur un marché qui change en permanence ? Autant de question que Caroline Jeanteur se pose au quotidien…

NRF 2018 : La distribution réinvente sa machine, mais se cherche une mission

Qui ?
Henri Jeantet, fondateur du cabinet de conseil en innovation Unknowns.

Quoi ?
Une tribune, pour comprendre les grands enjeux de la distribution à l’heure d’Amazon, à la suite de la NRF 2018, la grand-messe du commerce qui se tenait à New York.

Pourquoi ? Chaque mois de janvier, l’événement donne la tendance de l’année « retail »… et cette année, l’ambiance était à l’optimisme. Mais le répit pourrait bien être de courte durée…