4 pré-requis pour réussir une campagne digitale drive-to-store

Qui ?
Yannis Yahiaoui, CEO et co-fondateur d’Adotmob.

Quoi ?
Les points clés à vérifier avant de lancer une campagne digitale pour attirer des clients en points de vente.

Pourquoi ? Grâce à l’évolution des technologies, en particulier sur les sujets liés à la géolocalisation, il est désormais possible de mieux cibler les internautes, et de mesurer leur éventuelle visite dans un point de vente avec une précision de plus en plus importante. Mais pour atteindre cet objectif, encore faut-il pouvoir cibler la bonne audience.

Agences, allons au-delà de la créativité !

Qui ?
Emmanuel de Saint-Bon, Fondateur et Directeur Général de l’agence Roxane.

Quoi ?
Alors que le groupe Publicis lance la beta de son application Marcel, symbole de son virage technologique et de sa volonté de « casser le marché des agences », Emmanuel de Saint-Bon nous partage sa vision pour le futur de la publicité.

La phrase : « Les métiers de la communication doivent se transformer profondément et englober pleinement le monde technologique moderne. Alors, elles pourront continuer à enchanter le monde et générer des marques fortes. Sans cela, elles disparaîtront. Purement et simplement. »

Comment la MAIF incarne ses valeurs dans ses choix technologiques

Qui ?
Guillaume Rincé, Chief Technical Officer (en photo) et Emmanuel Sorel, conseiller digital, chez la MAIF.

Quoi ?
Un an après la publication de la « charte pour un monde numérique résolument humain et éthique » de la MAIF, le bilan de son impact, très concret, sur l’organisation de l’assureur niortais.

La phrase : « On en termine progressivement avec les outils propriétaires. Et on va même plus loin : on produit des choses en open source, pour rendre à la communauté. »

Les conseils d’Amazon pour que les marques trouvent leur voix sur Alexa

Qui ?
Meryem Tom, Country Manager, Alexa Skills, chez Amazon UK.

Quoi ?
A Londres, lors de l’Adobe Summit 2018, la présentation d’Amazon sur Alexa et les interfaces vocales : une opération séduction, pour convaincre les marques de plonger tête la première dans ce nouveau canal de communication.

Les chiffres : Une cinquantaine d’appareils différents (enceintes, robots, véhicules, tablettes…) intégrant Alexa, commercialisés dans 80 pays. Et un écosystème de 40 000 « skills », l’équivalent des applications.

La voix, ce « nouveau » canal de la relation marques-consommateurs

Qui ?
Yan Claeyssen, Président de Publicis ETO, Olivier Bailloux, Directeur du planning stratégique chez Publicis France, Romain Sambarino, CEO de la start-up AlloMedia et Pierre-Marie Desbazeille, Chief Customer Officer chez Monoprix.

Quoi ?
Le compte-rendu du Petit Club au Partech Shaker : « Shaker la data : Quelle place pour la data dans les nouveaux dispositifs vocaux » du 16 mai 2018, organisé en partenariat avec Amazon Advertising, Mondadori Publicité, Publicis ETO, Synthesio et TNP Consultants.

Pourquoi ? Les grands de la tech ont tous investi le sujet et s’affrontent à grand renfort de communications, annonces et lancements produits… En coulisse, ils s’activent pour muscler leurs technologies et imposer ces nouvelles interfaces vocales dans le quotidien des gens… Et les marques dans tout ça ?

Comment Intersport aborde le virage de l’omnicanal

Qui ?
Matthieu Pellet, Chief Digital Officer d’Intersport.

Quoi ?
Le point sur la transformation en cours chez Intersport, destinée à rendre « omnicanale » cette enseigne coopérative de 652 magasins.

Le chiffre :< la direction d’Intersport s’est fixée comme objectif de générer d’ici à 2020 5% de ses ventes grâce à son site e-commerce… Un virage significatif, alors que le « click&collect » n’a été mis en place qu’en 2017 sur le site Intersport.fr, pour un nombre encore limité de produits.

Votre entreprise a-t-elle besoin d’un Chief Influence Officer ?

Qui ?
Nicolas Chabot, VP EMEA de la plateforme Traackr, qui vient de lever 9 millions de dollars.

Quoi ?
Une tribune pour cadrer le rôle d’un « Chief Influence Officer », alors que l’accroissement des budgets dédiés au marketing d’influence et l’augmentation des contraintes juridiques rendent le sujet de plus en plus stratégique pour les marques.

La phrase : « Les organisations doivent entièrement repenser la façon dont elles structurent, gèrent et contrôlent tous les aspects de leurs activités influenceurs. »

Pourquoi Renault veut utiliser les réseaux sociaux pour changer sa com

Qui ?
François-Xavier Pierrel, Corporate Director Data, CRM & Social chez Renault.

Quoi ?
En avant-première, une étude de cas, qui sera présentée lors de la conférence « Engage » organisée par SocialBakers à Prague.

La phrase : « Nous voulons devenir de plus en plus autonomes sur les données, en internalisant le plus possible ».