Quand Renault se prend pour Andy Warhol

Patrick Hoffstetter Renault

partage(s)

Qui ?
Patrick Hoffstetter, nouveau « Chief digital officer » chez Renault.

Quoi ?
L’organisation de la Digital factory, actée à l’automne 2010, mise en place en janvier et en ordre de marche depuis le 1er mai 2011.

Pourquoi ?
Une étude d’organisation menée à l’été 2010 par le cabinet de conseil Booz Allen a abouti à fusionner le marketing et la communication sous la houlette de Steve Norman et à créer cette factory pour accompagner Renault dans la digitalisation et créer un pôle d’expertise en central pour accompagner la transformation. La Digital facotory doit définir la stratégie, mettre en place les axes stratégiques, les expertises à l’interne et en collaboration avec l’extérieur. La factory a pour champ d’action la communication digitale, le BtoB (relations avec les fournisseurs, gestion des sites), la communication interne, le commerce multicanal et le produit (la voiture connectée).

Un cabinet de chasseur de têtes s’est chargé du recrutement, car ce ne sont pas les profils habituels « et la compétence en interactivité prime sur la connaissance du secteur. »

Combien ?
Le pôle comprend 250 personnes, la moitié à Paris et l’autre moitié dans les 60 pays de Renault. En BtoC, la Factory gère un budget média de 100 millions d’euros (20 % du budget global sur la communication)

bonnez-vous

0 comments