7 astuces pour améliorer ses posts Facebook

Leila+Brillson

partage(s)

Qui ?
Leila Brillson, Senior Global News Editor du site Refinery29.

Quoi ?
Une masterclass magistrale à SXSW 2014, en 10 minutes, sur les best practices d’un champion de Facebook qui fédère 911 000 fans (un chiffre qui croit de 30% par mois).

Comment ?

1/ Se concentrer sur un nombre réduit de formats de posts

Refinery29 utilise 3 types de posts, encadré par des règles précises : le link out (lien vers un article du site), le statut (moins de 20 mots) et la photo. Le fait de ne pas multiplier les formats permet de comparer les résultats d’un même type de post, pour mieux comprendre ce qui fonctionne ou non et optimiser ses prises de parole.

2/ Considérer Facebook comme sa page d’accueil

« Facebook est maintenant notre page d’accueil » explique Leila Brillson. Avec 8,1 millions de visites mensuelles sur la page (+320% en un an), Facebook est devenu la principale source de trafic de Refinery29. Le choix des contenus qui y sont mis en avant, leur forme et leur timing sont donc tout aussi important qu’une publication sur un site internet « officiel ».

3/ Trouver son « wink »

« On essaye toujours de trouver un « twist », ce qu’on appelle en interne un « wink ». Quelque chose de différent, d’alternatif, qui nous correspond. On cherche à faire preuve d’esprit, à être drôle. » Le statut « So Lorde has a sister… and she sings, too » a ainsi généré 22 000 visites, grâce à un message simple, direct, mais contenant un petit truc en plus qui donne envie de cliquer. A chaque marque de trouver son ton et son style.

4/ Rester simple

Pour les statuts, les équipes de Refinery29 s’attachent à écrire moins de 20 mots. « C’est comme un murmure à l’oreille de nos lecteurs. En plus, Facebook a tendance à mettre en avant ce type de format, qui se retrouve plus souvent en tête des newsfeeds. Aujourd’hui, écrire sur Facebook, c’est comme écrire un titre : la clarté et la simplicité sont fondamentales. »

5/ Ne pas chercher à induire ses lecteurs en erreur

Etre simple, c’est aussi être direct pour ne pas décevoir ses fans. Lors du coming-out de l’actrice Ellen Page, plutôt que d’utiliser un titre vague pour inciter au clic (comme l’aurait fait un site comme UpWorthy), Refinery29 indique clairement le nom de la star en question et le fait que le lien renvoie vers une vidéo. « Ainsi, on dit « vous allez voir une vidéo, elle est émouvante, vous allez être touché et vous sentir bien. On préfère écrire des posts aspirationnels que trompeurs. » Bilan : 63 000 visites.

EllenPageRefinery29

6/ Valoriser ses fans

« Tous les lecteurs veulent se sentir plus intelligents », une évidence qui est souvent oubliée par les marques. Exemple avec cette photo de Beyoncé après les Grammy’s, sous-titrée « Beyoncé’s sexy performance last night raises some big questions (again) ». « Les lecteurs ont ainsi l’impression de passer à côté de quelque chose et ils veulent se tenir au courant, même s’ils n’étaient pas devant l’émission. » Résultat : plus de 100 000 visites.

7/ Susciter des émotions et des discussions

La clé du succès est de provoquer une réaction émotionnelle, pour initier une discussion. « Vous ne devez pas parlez à vos fans, vous devez parler avec. »

Benoit Zante

bonnez-vous

0 comments