Actualités

Olivier Bronner : « devenir l’agence média indépendante leader sur le digital »


Olivier Bronner : « devenir l’agence média indépendante leader sur le digital »

Qui ?
Oliver Bronner, DG de Plan.net France.

Quoi ?
Les projets de cette agence digitale indépendante intégrée à la Maison de la Communication.

Comment ?
Après avoir créé son agence web à la sortie d'HEC, Olivier Bronner a pris la licence Plan.net en 2006, avec l'entrée au capital du groupe allemand indépendant ServicePlan (1400 employés, 15 Lions à Cannes cette année). "Le mouvement de consolidation des agences a repris. Bientôt il n'y aura plus d'agence digitale indépendante de la première génération, sauf nous, puisque notre modèle nous impose de rester indépendant." Plan.net France compte 70 employés, 95 en ajoutant la Belgique, dont l'implantation a été ouverte en 2011 à Liège. Un bureau ouvrira à Bruxelles d'ici fin 2012, le Luxembourg suivra début 2013, suivi par Amsterdam.

L'agence est divisée en 3 pôles : "bâtisseur" (réalisation de plateformes web ou mobile), "campagne" et média. Connue pour son expertise sur les plateformes (Evian, Citroën, Desperados, Lacoste...), l'agence trouve dans son pôle créatif un nouveau relais de croissance. "Les marques ont besoin de puissance sur le web .  La TV est devenue trop chère pour elles ou que leur cible la consomme moins. Elles doivent se tourner vers le digital pour communiquer en masse, plus pour expérimenter, mais les directeurs marketing se retrouvent confronté à un vide : ils rencontrent soit des gens du digital qui veulent tout changer, soit des publicitaires qui ont du mal à transposer l'univers de la marque sur le digital. Nous, nous sommes la rencontre d'un publicitaire et d'un homme du digital, à égalité." Autre relais de croissance : le mobile, au service de l'expérience client. Plan.net vient par ailleurs de racheter en juin 2012 l'agence rennaise Incité (17 personnes) spécialisée dans le domaine de l'Open Data.

Olivier Bronner veut devenir l'agence média indépendante leader sur le digital. 50 personnes devrait travailler sur ce pôle d'ici début 2013. "Sur le web, les agences indépendantes ont la même  capacité de négociation que les autres. Le volume, ça marche bien quand on a 6 chaines de télé, mais l'internet est un marché d’orfèvre. Nous incarnons un travail en commun entre création, technologie et média."