Olander : « Nike+ n’est pas du marketing mais une manière de conduire notre business »

images-3

partage(s)

Qui ?

Stefan Olander, VP digital sport Nike, Bob Greenberg CEO R/GA, dont c’est vraiment le jour, aujourd’hui, jour des Cyber Lions

Quoi ?

Une master class à Cannes sur Nike Plus, écosystème de service qui rattache Nike à  Google Apple ou Amazon, selon Bob Greenberg

Combien ?

une communauté de 7 millions de personnes, un  bracelet Nike Fuel, lancé en janvier 2012, porté par 800 000 personnes. Et le produit n’est pas encore distribué partout.

Comment ?

« Nike est entré dans un écosystème comparable à Apple Google ou Amazon » explique Bob Greenberg. Stefan Olander a rappelé les racines de la société : « Nike était une société de course à pied qui aidait les coureur à devenir meilleurs ». Aujourd’hui, les athlètes poussent la marque à être meilleurs et les innovations de la marque bénéficient à tous.  En 2006 nous avons créé Nike + et nous avons bâti là dessus. A l’époque, on nous disait, comment cela est il possible. Aujourd’hui, avec les apps, cela semble évident. » Nike fuel, lancé le 27  janvier 2012, aide les gens à mesurer leurs efforts, en mesurant leur dépense d’oxygène.. Le bracelet passe du rouge au vert pendant la journée, au fur et à mesure des efforts. « Quand j’ai proposé l’idée à mon président, il ne m’a pas demandé quel était le ROI, mais à quelle vitesse je pourrais le développer. Cela a pris deux ans. » Nike lance aussi des produits Nike + pour le basket (lancé mardi prochain) la course. Nike t permet aussi de mesurer les performances au travers de vidéos et de la K Nect . Avec tout cela, l’achat du produit est le début de la relation. Conclusion : « Nike Plus n’est plus du marketing, c’est devenu notre  façon de conduire notre business, de servir notre consommateur »

 

 

bonnez-vous