Les communautés n’en font qu’à leur tête…

ludovic delaherche

partage(s)

Qui ?
Ludovic Delaherche, président de Human inside !, agence de digitalisation du point de vente.

Quoi ?
Une tribune sur l’intransitivité des communautés, démontrée grâce à l’équation Twizy/Guetta.

Comment ?
Plus que jamais la tendance est à la valorisation communautaire.
Chacun y va de son couplet pour savoir qui a la plus grosse … communauté dans ce No Man’s Land du metrics et affiche les chiffres qui l’arrange. Le jeu à la mode c’est l’enfumage d’annonceurs. Les investissements social-media explosent mais si nous n’y prenons pas garde ça va nous péter à la gueule !

3 exemples cette semaine:

- Mercredi soir avait lieu la fête « point d’orgue » du partenariat entre une voiture et un DJ : l’évènement #TwizyGuetta intitulée « Plug me I’m… »

Bon … Hormis que l’on puisse réellement douter de la pertinence stratégique d’un type qui « endorse » sa 3eme marque de bagnole en 3 ans. Renault a joué la carte de la puissance en comptant sur ses 4 millions de followers ! Et oui le mec appuie sur un bouton et il touche 4 millions de personnes (sachant qu’il est expert sur le fait de n’appuyer que sur un bouton). Le partenariat coute aux alentours de 3 millions d’euros… Ha ouais quand même ! Mais bon la perspective d’une foule hystérique venue voir la star, foule noircissant les champs Elysées ça permet de garantir un lancement en fanfare quand même.
Mercredi 21h : personne sur le trottoir …. Le couple star arrive dans une heure et y’a pas un chat … Enfin si : le client et l’agence qui passent des coups de fil pour rameuter du monde. A l’intérieur du beau monde venue vider du champagne à l’oeil.
22H: arrivée en Twizy devant 3 chats …
Mais c’est pas grave car l’agence a matraqué toute la journée le # star de la soirée pour live-tweeter l’évènement : Twitter va être inondé des 4 millions de followers du DJ. Résultat: 58 tweets …. Et pas tous positifs… (dont celui d’Emery) Néant sur Facebook… Le budget de la soirée est aux alentours de 300K€ ça fait cher le tweet !

- Benchmark dès le lendemain : l’évènement soirée Oasis #BeFruit avec les 2000 followers du compte @oasisforfun
Marcel est aux commandes, la fête est drôle, elle coûte à vue de nez 3 fois moins cher. Résultat : 299 tweets ! c’est déjà beaucoup mieux !

- 3ème benchmark : le @stadefrance et ses 1400 followers depuis un mois et sans évènement la communauté de live-tweeteurs #StadeDeFrance publie en moyenne 300 tweets par jour avec un pic à 401 pour un total de 2749 tweets oar mois. Sans évènement et sans média ! Avec un évènement le pic est à 1647 tweets et plus de 6000 par mois !
Le budget ANNUEL du Stade de France est de loin inférieur au budget de la seule soirée #twizzyguetta avec un résultat à peu près 10 fois supérieur ….

2 enseignements majeurs :

- Les communautés ne sont pas du bétail que l’on mène dans le pré qui nous arrange. Ce sont des Humains: si vous ne les aimez pas, ils ne vous aimeront pas. C’est Zuckerberg je crois qui a dit un jour « Ne cherchez pas à créer de nouvelles communautés, elles existent déjà : proposez-leur quelque chose de fun à faire ».
- Il devient urgent que les annonceurs prennent en compte le ROI de leur actions en social media, que les gens qui n’y comprennent arrêtent de s’y essayer et qu’on arrête de se préoccuper de la taille des communautés. C’est l’Humain et l’interaction qu’on a avec lui qui compte !

Ludovic Delaherche

Recevoir La Lettre de Petit Web
Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui reçoivent La Lettre de Petit Web chaque lundi. C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.
Nous vous conseillons d’ajouter newsletter@petitweb.fr à votre carnet d’adresse.

bonnez-vous

0 comments